Features

Le Centre de coordination de la sécurité dans le golfe de Guinée installé au Cameroun

pirates-golfe-de-Guinée

La signature de l’accord de siège avec les partenaires techniques et financiers des pays du Golfe de Guinée a eu lieu ce jeudi à Yaoundé

La capitale politique du Cameroun a abrité ce jeudi, 11 septembre 2014, les cérémonies d’inauguration et de signature de l’accord de siège du Centre interrégional de coordination (CIC) chargé de la réalisation de la stratégie de sécurité et de sûreté maritimes du Golfe de Guinée. Ledit centre est installé à Yaoundé, au quartier Golf Ntoungou.

Le CIC permettra de coordonner les efforts déployés pour lutter contre la piraterie, les vols à main armée et les autres activités illicites commis en mer dans le domaine maritime de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Ouest. On relève pour illustration que le nombre d’actes de piraterie et de brigandage dans le golfe de Guinée est passé de 56 en 2010 à 130 en 2013. La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), la Commission du Golfe de Guinée (CGG) et les Nations-Unies ont accompagné la création de centre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

–> La capitale politique du Cameroun a abrité ce jeudi, 11 septembre 2014, les cérémonies d’inauguration et de signature de l’accord de siège du Centre interrégional de coordination (CIC) chargé de la réalisation de la stratégie de sécurité et de sûreté maritimes du Golfe de Guinée. Ledit centre est installé à Yaoundé, au quartier Golf Ntoungou.

Le CIC permettra de coordonner les efforts déployés pour lutter contre la piraterie, les vols à main armée et les autres activités illicites commis en mer dans le domaine maritime de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Ouest. On relève pour illustration que le nombre d’actes de piraterie et de brigandage dans le golfe de Guinée est passé de 56 en 2010 à 130 en 2013. La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), la Commission du Golfe de Guinée (CGG) et les Nations-Unies ont accompagné la création de centre.

Journalducameroun.com

Populaires cette semaine

To Top