Features

Le Cameroun et la France solidaires face au terrorisme

parlementaires-français-en visite-au-cameroun

Le ministre, secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh, a reçu vendredi dernier, au nom du chef de l’Etat, une délégation de parlementaires français. « Nous avons échangé sur des enjeux de politique économique et de politique sécuritaire ». Philippe Baumel, député socialiste, chef de délégation de parlementaires français en visite au Cameroun, résumait ainsi le contenu des entretiens que son équipe venait d’avoir vendredi en mi-journée, au palais de l’Unité, avec le ministre, secrétaire général de la présidence de la République. Ferdinand Ngoh Ngoh a reçu cette délégation au nom du chef de l’Etat.

C’est davantage sur les aspects sécuritaires que les parlementaires se sont étendus, face à la presse : « Nos deux pays [la France et le Cameroun : NDLR] sont en situation de résistance » face à « ces fous furieux » a expliqué Pierre Lellouche, député, délégué général de l’Ump (l’Union pour un mouvement populaire) aux Relations internationales. Allusion faite aux attentats terroristes qui ont endeuillé la France, ces dernières semaines, notamment l’attaque sanglante du 7 janvier 2015 contre l’hebdomadaire satirique parisien, Charlie Hebdo. Evoquant le fait que les deux pays sont « amis et alliés depuis toujours», les parlementaires expriment le soutien de la France au Cameroun, face aux attaques de la secte islamiste Boko Haram.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La délégation de parlementaires français reçue au palais de l’Unité comprenait aussi un rapporteur, en la personne d’Alain Delmas. Elle a été introduite par Christine Robichon, ambassadrice de France au Cameroun, qu’accompagnait Jérémie Robert, premier conseiller.

L’étape du palais de l’Unité constituait le summum d’une visite qui a conduit les parlementaires français à la rencontre d’autres personnalités camerounaises. Leur démarche consiste à s’informer, afin de formuler des propositions d’action au gouvernement français.

MONDA BAKOA

Populaires cette semaine

To Top