Features

Le Cameroun améliore sa prestation aux Jeux de la Francophonie

Ils étaient les derniers médaillés camerounais samedi dernier à Nice. En lutte africaine, Ali Annabel Laure a offert à son pays, pas moins que l’or dans la catégorie des -75kg. Avec elle dans la même discipline, Rebecca Ndolo Muambo, elle aussi médaillée d’or. Elles ont fait frémir le public camerounais présent à Nice. Un public qui a témoigné sa joie via des « posts » sur des réseaux sociaux. Grâce à ces deux lutteuses, le Cameroun fait mieux qu’en 2009 au Liban où le pays avait terminé 9e avec deux médailles en or sur 12 au total. De France, la délégation camerounaise reviendra avec 17 médailles dans son escarcelle (7 argent et autant en bronze).

Le porte-étendard, Auréole Dongmo, s’est battue, quant à elle, afin de terminer sur le podium. Une médaille de bronze au lancer de poids (athlétisme) lui a permis de tenir sa promesse, d’une médaille faite à son départ de Yaoundé. L’une des déceptions de ce tournoi sera Hugo Mamba Schlick en triple saut. En méforme depuis bientôt trois ans, le Camerounais n’a pas dépassé les 16 m15, très loin de sa médaille d’or remportée en 2009 et de son record fixé à 17m14 depuis 2010. Les Lionceaux font également partie de cette catégorie, eux qui n’ont pas pu accéder aux quarts de finale en football. Toutefois, la surprise sera la sélection de basketball dames, médaillée de bronze. Les Lionnes ont battu en quarts de finale la Roumanie, médaillée d’or (2009). Conduites par Souleymane Pepouna, elles sont tombées en demi-finales devant la Fede Wallonie Bruxelles (67-68), puis se sont imposées en match de classement pour la troisième place face au Canada Québec (80-67).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sur les six disciplines (athlétisme, basketball, football, judo, lutte et tennis de table), seules quatre ont permis au Cameroun de s’illustrer (athlétisme, basketball, judo et lutte). Les autres récompenses viendront des arts (conte, danse et marionnettes). Au départ de Yaoundé, le ministre des Sports et de l’Education Physique, Adoum Garoua, avait mis en garde contre d’éventuelles fugues. Son message n’a visiblement pas été entendu par deux lutteurs qui ont pris la poudre d’escampette à l’arrivée à Nice. La délégation camerounaise a commencé à rejoindre Yaoundé le week-end dernier. Au moment où nous mettions sous presse hier, la finale de football se disputait. Et la France, avec ses 23 médaillées d’or (58 au total) occupait la première place dans le classement général suivie du Canada Québec (15 or, 44 total) et de la Pologne (10 or, 27 au total).

Populaires cette semaine

To Top