Features

Le Cameroun à l’épreuve de l’Organisation de l’ Afrobasket 2015

Afrobasket-2015

Du 24 septembre au 3 octobre 2015, Yaoundé abritera la 24e édition de la coupe d’Afrique des nations de basket-ball, baptisée « Afrobasket », catégorie dames. Une première. D’ailleurs, un petit avant-goût a été servi le 8 mai dernier, à l’occasion de la cérémonie de tirage au sort au palais des Congrès de Yaoundé. Le pays organisateur, et les onze autres participants savent déjà qui seront leurs adversaires pour le premier tour.

L’Afrique du Sud, le Gabon, l’Ouganda, le Mali et le Mozambique pour les Lionnes du basket-ball. Alors que les équipes passent en mode préparation, le Cameroun, lui, doit également faire face aux défis d’une organisation de cette envergure.

Sur ce plan, le Comité local d’organisation mis sur pied en février par la Fédération internationale de basket-ball-Afrique (Fiba-Afrique) est à pied d’œuvre. Dans le cahier des charges du pays hôte, on retrouve l’hébergement, l’alimentation, le transport, la sécurité des douze équipes, les communications téléphoniques avec l’étranger, le planning des entraînements et l’utilisation des stades. A ce sujet, les commissions spécialisées sont déjà au travail et Yaoundé dispose des structures hôtelières et sanitaires adéquates.

L’inquiétude réside plutôt au niveau des infrastructures sportives, talon d’Achille de la discipline malgré les efforts de la Fédération camerounaise de basket (Fecabasket). « Je pense que le vote a été favorable au Cameroun parce que ça fait longtemps que nous n’avons pas organisé de compétition dans cette zone. On peut aussi se dire que le Cameroun commence à avoir des infrastructures et qu’organiser l’ Afrobasket féminin peut aider les Camerounais à finaliser un peu tout cet ensemble », déclarait récemment Alphonse Bilé, le SG de la Fiba-Afrique. Le palais polyvalent des Sports accueillera ainsi les matchs et sur ce point, aucun souci particulier n’est à signaler. Il reste toutefois à régler la question des terrains d’entraînement. Le gymnase multisports de Yaoundé était pressenti dans ce sens, mais les travaux au ralenti sur ce site ne sont pas de nature à se montrer optimiste. A moins d’un coup d’accélérateur solitaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais toutes les parties impliquées pensent déjà à un plan B avec cette salle d’entraînement au palais des Sports ou encore les terrains de certaines structures de la place qui pourraient être mises aux normes. Dans tous les cas, le Comité d’organisation se veut rassurant pour le succès de l’évènement sur le plan infrastructurel. De toutes les façons, une mission de la Fiba-Afrique est prévue chaque mois pour évaluer l’évolution des préparatifs et à la moindre défaillance, le Cameroun pourrait se voir retirer l’organisation de l’Afrobasket. Mais, personne n’imagine ce scénario-catastrophe puisqu’il y va de l’image du Cameroun et du développement du basket-ball camerounais.

D’ailleurs, Samuel Nduku, le président de la Fecabasket, avait été clair sur les ambitions du pays hôte au moment de la visite du Sg de la Fiba-Afrique en février dernier. « Nous souhaitons capitaliser cet événement, avoir, pour la promotion du basket-ball, des annonceurs qui viennent pour l’ Afrobasket et qui restent. Nous espérons, avec le Comité local d’organisation, mettre sur pied une stratégie gagnante et durable ». Un vœu que partagent sûrement tous les Camerounais pour qui ce sera également un  test majeur. Question de se montrer à la hauteur de leur réputation de peuple hospitalier et amateur de sport.

Josiane R. MATIA

Populaires cette semaine

To Top