Features

le câble sous-marin WACS devrait être opérationnel dès le 1er juillet 2015

câble-sous-marin-à-fibre-optique-ACE-WACS

Après le SAT3, le WACS, 2ème câble sous-marin à fibre optique auquel est connecté le Cameroun, devrait être opérationnel dès le 1er juillet 2015, grâce à la fin de la construction par Camtel, de la liaison à fibre optique entre Limbe, ville du Sud-ouest qui abrite le point d’atterrissement du WACS, et Douala, la capitale économique camerounaise, apprend-on de bonnes sources. Cette mise en service du WACS, apprend-on, devrait contribuer à l’amélioration des services de télécommunications dans le pays.

Pour rappel, le WACS a été tiré jusqu’au Cameroun par un consortium de sociétés auquel appartient MTN International. Mais, en raison de la réglementation camerounaise qui accorde l’exclusivité de la gestion de la fibre optique à l’opérateur public des télécoms Camtel, la filiale locale de MTN, qui a construit le point d’atterrissement du WACS à Limbé, a dû céder l’infrastructure au gouvernement, qui l’a ensuite rétrocédé à Camtel.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Long de 14 500 km, le WACS, apprend-on, est doté d’une capacité de 5,2 Tbps, pour une longueur d’onde de 40 gbps. Sa mise en exploitation permettra de désaturer le SAT3. Dans les prochains mois, ces câbles sous-marins seront rejoints sur le territoire camerounais par ACE, pour lequel le gouvernement et Orange viennent de signer une convention d’exploitation.

Investir au Cameroun

Populaires cette semaine

To Top