Culture'Urbaine

Le câble de fibre optique entre le Nigeria et le Cameroun est opérationnel

câble-sous-marin-à-fibre-optique-ACE-WACS

Dans un communiqué, le consortium MainOne a annoncé l’achèvement du déploiement et la mise en service au mois de décembre 2015, du système de câble sous-marin de fibre optique entre le Nigeria et le Cameroun (NCSCS). L’infrastructure, dont l’installation a commencé en juin 2015 par la ville côtière de Kribi, dans la région du Sud au Cameroun, devait s’achever à Lagos, dans l’Etat du même nom.

L’infrastructure de 1100 kilomètres et d’une capacité allant jusqu’à 12,8Tbps, a été déployée par Huawei Marine Networks, dans le cadre d’un partenariat entre la société chinoise MainOne et le ministère camerounais des postes et télécommunications.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le NCSCS va améliorer l’accès des Camerounais et des Nigérians à l’Internet haut débit. Au Cameroun, il viendra renforcer les capacités de connexion du réseau national de large bande (NBN). Au Nigeria, l’installation du câble a été réalisée de telle sorte qu’elle permette des unités de branchement pour l’extension de sa connectivité à Escravos, dans l’Etat du Delta, à Qua Iboe dans l’Etat d’Akwa Ibom et sur l’île de Bonny dans l’Etat de Rivers. Des plans ont également été prévus pour un centre de distribution à Port Harcourt.

Pour Kazeem Oladipo, le directeur exécutif de MainOne pour l’Afrique de l’Ouest, à travers le NCSCS, «la région Sud-Sud du Nigeria et le Cameroun ont maintenant une plateforme pour tirer parti de la même qualité d’accès à Internet pour catalyser le développement social, économique et technologique».

Investir au Cameroun

Populaires cette semaine

To Top