Features

Le Burkina Faso a l’école camerounaise de la pose de la fibre optique

fibre-optique-cameroun-CAN

Une délégation de responsables des télécommunications du Burkina Faso séjourne actuellement au Cameroun pour s’inspirer le d’expérience camerounaise en matière de pose de la fibre optique. «Le Cameroun est en avance par rapport à nous en matière de gestion du backbone à fibre optique, parce qu’il dispose déjà de cette infrastructure. Une coopération Sud-Sud nous permettra de mieux nous inspirer de cette expérience pour la mise en place de notre infrastructure», a déclaré Lamoussa Oualbeogo, le chef de la délégation burkinabé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En guise de conseil, David Nkotto Emane, le directeur général de Camtel, l’entreprise publique des télécoms au Cameroun, a notamment recommandé aux burkinabés de ne pas confier la gestion de cette infrastructure à un opérateur privé. «Si vous souhaitez réhabiliter les télécoms au Burkina Faso, le backbone devra faire l’objet de la création d’une structure nationale gérée par l’Etat. Cela sera davantage bénéfique pour le pays, contrairement à si elle est administrée par une entreprise privée», a-t-il déclaré.

Le Burkina Faso, a-t-on appris, vient en effet de signer un contrat avec la firme chinoise Huawei, pour la pose de plus 5444 km de fibre optique dans le pays. Le Cameroun, lui, dispose déjà d’un réseau à fibre optique de 6000 km qui sera porté à 10 000 km dans le moyen terme, selon les prévisions gouvernementales.

Investir au Cameroun

Populaires cette semaine

To Top