Features

Bidoung Mkpatt: Le budget de la CAN féminine 2016 passe de 23 à 4 milliards de FCFA

can-pierre-ismael-bidoung-kpwatt

C’est un véritable désaveu pour le Comité local en charge de l’organisation de la phase finale de la CAN 2016 de football féminin.Ce Comité piloté par Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, le Ministre des Sports et de l’Éducation physique avait établi un budget prévisionnel de 23 milliards de FCFA pour le déploiement des activités du Comité local d’organisation. Après arbitrage, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a décidé finalement de ne débloquer que 4 888 246 000 FCFA. Ce montant a été rendu public mercredi 14 septembre au Palais des sports de Yaoundé, à l’occasion d’une réunion du Comité local d’organisation.

Cette enveloppe «prend en compte aussi bien l’organisation des cérémonies de tirage au sort, de la présentation officielle du logo, de la mascotte, de l’hymne que celle de la compétition» précise Jean Baptiste Biaye, membre de la Commission de Communication de la CAN 2016.

«Suite aux propositions faites par vos commissions, plusieurs séances de travail ont été organisées par la Haute Hiérarchie pour examiner et valider les projets d’activités et les budgets sollicités. À ce jour, je voudrais vous annoncer qu’après les arbitrages et les réajustements nécessaires, le budget nécessaire pour l’organisation des activités de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations féminine Cameroun 2016 nous a été notifié. Il convient de préciser que même si ce budget a subi des réajustements significatifs compte tenu des contraintes actuelles, le moment est venu pour chaque Commission technique de passer à la phase concrète de mise en œuvre des activités programmées. Certes le budget est en deçà des 23 milliards de FCFA sollicités par les 14 Commissions du Comité Local d’Organisation. Et nous sommes passés de 18, 16, 14, 12, 8, 6 à 4 888 246 000 FCFA (quatre milliards huit cent quatre-vingt-huit millions deux cents quarante-six mille). Mais nous devons réussir le maximum avec le minimum pour éviter que l’histoire se répète après celle de 1972 lorsque le Cameroun avait organisé la 8e Coupe d’Afrique des Nations de Football. Nous devons rester solidaires, car il s’agit de l’honneur du Cameroun» a indiqué le Ministre des Sports.

Au cours de cette réunion, il n’y avait pas qu’argent à l’ordre du jour. Les responsables de différentes commissions ont fait le point des préparatifs à moins de deux mois du coup d’envoi de la CAN 2016 de football féminin. «Pour sa part, le Président de la FECAFOOT a indiqué que, conformément au règlement de la Coupe d’Afrique des Nations féminine, le tirage au sort de cette compétition relève de la compétence de la Commission d’Organisation de la CAN féminine nommée par le Comité Exécutif de la CAF.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Tombi A Roko Sidiki a confirmé la présence du Président de la CAF Issa Hayatou, accompagné de deux membres du Comité Exécutif de la CAF et de cinq membres du Secrétariat Général de la CAF à la cérémonie de tirage au sort et de présentation du logo, de la mascotte et de l’hymne le 18 septembre à Yaoundé. Le Secrétaire Général Adjoint de la CAF dirigera le tirage au sort. Tandis que la FIFA sera représentée par le responsable des Projets de Développement FIFA pour l’Afrique et le Chef du Bureau Régional de Développement FIFA. Il a dit qu’en marge de la cérémonie, la CAF et L’UNICEF, en collaboration avec le Comité d’Organisation Local, donneront un point de presse le samedi 17 septembre 2016 au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé.

Ce point de presse a pour objectif de présenter le partenariat CAF-UNICEF et sa mise en œuvre dans le cadre de CAN Féminine 2016. Il a dévoilé le programme complet de la cérémonie. Pour le fonctionnement efficace et harmonieux des diverses commissions en fonction de l’enveloppe budgétaire, le Directeur du Tournoi a tenu à apporter des précisions spécifiques.

Pierre Noungui a dit que pour des raisons essentielles de sécurité, les FANS ZONES ne seront ouvertes que dans les villes de Yaoundé, Limbé et Buéa, que conformément aux exigences de la CAF, l’effectif total des bénévoles et volontaires ne saurait dépasser Deux cents (200) membres qu’un échantillon de 126 jeunes réparties entre les sites de Yaoundé (60) et Limbé (60) est nécessaire pour couvrir l’ensemble des matches; que 50 hôtesses ont été réunies pour les taches d’accueil et de protocole; une vingtaine d’huissiers du protocole seront mis à la disposition de la commission Accueil et protocole; que la CAF souhaite la mobilisation de 4 médecins, 8 infirmiers, 2 brancardiers secouristes, 4 chauffeurs pour ambulances aux lieux de résidence de ses responsables; noyau de base auquel il faut ajouter 20 médecins, 4 épidémiologistes, 4 assainisseurs, 20 infirmiers, 40 secouristes mobiles de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, de 6 responsables du Centre opérationnel des urgences, de 16 personnels du même Centre, des personnels de sécurité, et 69 véhicules soit 8 grands Bus de 50 places, 5 cars de type «coasters de 35 places , de 8 Fourgons et de 47 Berlines. Il faut par ailleurs noter qu’un aéronef sera disponible pour 6 (six) rotations entre Yaoundé et Douala, a-t-il renchéri.

La présidente de la commission Animation et Manifestation culturelle a déroulé le programme du 18 septembre au détail près avec toutes les articulations de la cérémonie de tirage au sort présidée par le Premier Ministre Chef du Gouvernement. Marie Chantal Marzoumé a dit attendre 5 000 à l’intérieur du Palais des Sports et 10 000 à l’extérieur», a rapporté Jean Baptiste Biayé, membre  de la Commission Communication du Comité local de la CAN.

Sources : Camernews

Populaires cette semaine

To Top