Culture'Urbaine

L’artiste Lab’l dément la folle rumeur sur sa santé: «je ne suis pas morte»

Lab’l

La prometteuse artiste Lab’l est toujours vivante. C’est elle qui le dit. Du moins si l’on s’en tient à ce message posté en début d’après-midi de ce mercredi 16 septembre 2015 sur son compte facebook:

«bonjour mes très chers, et Merci infiniment pour vos prières qui m’apportent beaucoup de réconfort. Rassurez-vous je ne suis pas morte comme veulent vous faire croire des rumeurs qui depuis quelques heures circulent et traumatisent mes proches. J’ai juste eu un malaise et je vous promets de revenir très vite car pas mal de projets arrivent. Cette photo a été prise lors du tournage d’un clip que vous découvrirez très bientôt. Recevez mon coucou. Bisou a tous.»

Depuis au moins 48 heures, des informations peu rassurantes circulaient au sujet de l’auteur de la louange à succès «ma ve wa ngan». D’aucuns la disaient en réanimation à l’hôpital de la Caisse national de prévoyance sociale (Cnps) à Yaoundé à cause d’un empoisonnement.  D’autres annonçaient carrément la mort de cette jeune et belle dame qui séduit la plupart des mélomanes depuis quelques mois. Pour l’artiste son single « ma ve wa gan » est devenu un « hymne », un titre qui « s’est imposé tout seul ».  « Je n’ai pas eu à faire de promotion pour ce titre, pourtant il a séduit. C’est une prière pour remercier Dieu. Comme la prière est universelle je m’exprime dans ce titre en langue Ewondo », confiait-elle encore à des confrères. Lab’l vient de terminer un autre single « Mading wa ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Son vidéogramme peut déjà être regardé sur Internet et sur les télévisions.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top