Features

L’armée tchadienne élimine plus de 120 assaillants près de Fotokol

boko-haram-tchad

Deux attaques menées par la secte Boko Haram ces jeudi et vendredi, ont été repoussées avec succès, faisant trois victimes chez les forces tchadiennes.

Le communiqué est signé de l’Etat-major des armées tchadiennes. Il fait état de 123 islamistes tués au cours de deux attaques menées par la secte Boko Haram ces jeudi et vendredi. La première offensive islamiste a eu lieu dans l’après-midi de jeudi à Bodo dans la région de Fotokol.

« Vendredi, poursuit l’Etat-major des armées tchadiennes, une nouvelle tentative d’incursion a également été violemment repoussée et l’ennemi a été mis en débandade ». Le même communiqué précise que les militaires tchadiens ont été tués « par des engins explosifs de fabrication artisanale ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les combats de vendredi se sont déroulés alors que l’Union africaine siégeant à Addis-Abeba appelait à la mise en place d’une force régionale de 7.500 hommes. Depuis le 17 janvier 2015, entre mille cinq cents et deux mille cinq cents soldats tchadiens sont présents en territoire camerounais. Ils se déploient à Fotokol, ville camerounaise située à moins d’un kilomètre de la ville localité de Gamboru, où Boko Haram règne en maître et lance régulièrement ses attaques.

ARTHUR BILOUNGA

Populaires cette semaine

To Top