Features

L’armée camerounaise pourchasse Boko Haram dans le Lac Tchad

Fotokol-Boko-Haram - Cameroun-Mayo-Sava-libération

Le Cameroun a mobilisé 500 membres de l’armée aux alentours du Lac Tchad pour endiguer la menace Boko Haram. Ils ont été mobilisés moins d`une semaine après que le Cameroun a annoncé qu`il contribuait à hauteur de 2500 hommes à la force jointe de lutte contre Boko Haram basée à N’Djamena au Tchad.

Le vice-amiral Jean Mendoua a déclaré que les combattants du groupe Boko Haram utilisaient peut-être le Lac Tchad et son bassin pour préparer des attaques dans la région après avoir été délogés de leur repaire de la forêt de Sambisa par l`armée nigériane.

D`après lui, les troupes déjà sur le terrain ainsi que les renforts ne ménageront aucun effort et ne négligeront aucun détail dans leur mission de détruire le groupe terroriste.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il a confirmé que l`armée partagerait et coordonnerait toute information afin de surveiller efficacement la zone du Lac Tchad partagée entre le Cameroun, le Tchad, le Bénin et le Niger, chacun de ces pays ayant souffert d`attaques de Boko Haram.

La violence des attaques a conduit au déplacement d`à peu près 2 millions de personnes et la mort de 20000 aux Cameroun, Nigeria, Tchad et Niger.

Le président nigérian Muhammadou Buhari a donné 3 mois à ses forces militaires qui travaillent en coopération avec 8700 soldats de la force jointe pour totalement détruire la menace Boko Haram.

Voice of America

Populaires cette semaine

To Top