Le secteur privé turc envisage de financer des projets d’infrastructures au Cameroun à hauteur de 550 milliards de francs CFA, a annoncé vendredi l’ambassadeur de Turquie, Omer Farouk Dogan, en fin de séjour au Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En plus du secteur des transports et de la cimenterie, ces financements seront pour la plupart, consacrés à la construction des infrastructures sportives en prélude à l`organisation de la Coupe d`Afrique des Nations de football de 2019, qui se jouera au Cameroun. ‘`Je garantis que cette somme de 550 milliards de francs CFA sera au Cameroun dans six semaines, afin d`être utilisée pour la réalisation des projets camerounais. C`est au gouvernement camerounais de choisir les projets prioritaires« , a affirmé le diplomate turc. Son séjour de trois ans au Cameroun a été marqué par une dynamisation des échanges commerciaux entre le Cameroun et la Turquie, l`arrivée dans le ciel camerounais de Turkish Airlines, la construction d`une cimenterie de 600 000 tonnes à Douala par le groupe turc Eren Holdings, la construction à Yaoundé du Turcam hall, présenté comme le tout premier centre des expositions turcs en Afrique centrale. ‘`Le partenariat stratégique entre le Cameroun et la Turquie est profond. En produisant au Cameroun, nous pouvons nous adresser à 300 millions de consommateurs de la sous-région. Avec l`expérience et le savoir-faire du secteur privé turc, nous pouvons accompagner le Cameroun vers son émergence à l`horizon 2035« , a-t-il souligné. , ‘`Le Cameroun est très important pour son partenaire stratégique qu`est la Turquie« , a souligné Farouk Dogan non sans relever que le Cameroun devrait améliorer sa production agricole pour pénétrer le marché turc.

© Source : APA