Features

la Tanzanie abandonne l’anglais comme langue d’enseignement et opte pour le Kiswahili

candidats-enseignement-élèves
Par la suite, le fait est demeuré, une fois les indépendances des années 60 acquises. Or pour les tenants d’une Afrique plus ” libre ” (pour eux, les indépendances furent factices, le néocolonialisme remplaçant l’ancien système, Ndlr), cela passe aussi par des pré-requis comme une langue commune, ou du moins des langues africaines régionales d’obédience continentale.

Ainsi, en ce qui concerne le Kiswahili – déjà parlé par des millions d’Africains de l’Est notamment – le fait que la Tanzanie décide d’en faire la langue de l’enseignement secondaire, au détriment de l’anglais, est un acte d’un symbolisme certain.

Résumé de l’article ci-dessous : La Tanzanie laisse tomber l’anglais comme la langue d’enseignement dans le primaire et le secondaire. Cela a été annoncé à la télévision nationale par Sifuni Mchome, secrétaire permanent du Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

Il a ajouté que le nouveau système supprimerait des examens nationaux pour l’école primaire, désormais, les élèves tanzaniens auront leurs examens finaux après 11 ans dans le cursus primaire et secondaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Autre nouvelle, l’enseignement secondaire et primaire sera totalement gratuit, en ce qui concerne les écoles gérées par l’État. La réforme vise aussi à rendre les diplômés tanzaniens déjà performants et opérationnels, dès leur sortie du nouveau cycle des enseignements. A noter que le swahili a été choisi par l’Union africaine, comme une 5 langues de travail de l’institution panafricaine, mais dans les faits, cela peine à se matérialiser*.

Dans ce contexte, une réforme de l’éducation comme celle qui a été annoncée par les autorités tanzaniennes, et visant à favoriser une langue africaine, ne peut être suivie que de près. Dans une moindre mesure, signalons aussi le cas du Rwanda, qui en 2008, a abandonné le français comme langue de l’enseignement, mais là au profit de l’anglais

Sources : Africa24

Populaires cette semaine

To Top