Features

La saison Football jeunes lancée par la Fécafoot

La-saison-Football-jeunes-lancée

Compte tenu de difficultés dans les différentes catégories, la saison Football jeunes lancée récemment suscite beaucoup d’attentes.

L’an passé, les catégories jeunes ont eu droit à un championnat éclair largement décrié. Cette année, la Fédération camerounaise de football ambitionne « de faire mieux ». Elle qui a lancé dimanche dernier à Yaoundé, la saison chez les benjamins (U-12), les minimes (U-15) et les cadets (U-17). Dans un contexte marqué par l’élimination peu glorieuse du Cameroun de la CAN cadets 2015 au Niger, il est plus que jamais attendu des championnats jeunes de permettre l’éclosion et l’encadrement des talents. Cependant, le football jeunes tel qu’organisé aujourd’hui peut-il être à la hauteur ? Selon la Fécafoot, l’année dernière, on comptait 1108 clubs affiliés pour 22.160 licenciés. Sur 58 départements, 50 ont organisé un championnat local. Malgré les difficultés.

Le format des compétitions

« Il est le même que la saison dernière », déclare Jean-Claude Ekobena, président de la Commission transitoire du football jeunes à la Fécafoot. A savoir un championnat organisé au niveau départemental, régional, puis national. Cette saison cependant, la fédération expérimente l’entrée en compétition au niveau des arrondissements. « Mais, nous allons débuter dans le Wouri et le Mfoundi, qui seront comme des départements témoins. A la longue, nous souhaitons que les compétitions chez les jeunes débutent dans les arrondissements. Nous verrons ce que ça donne sur le terrain cette année. Il s’agit d’élargir le champ d’actions et de donner la chance à tous les jeunes de participer pour détecter davantage de talents », confie Jean-Claude Ekobena. Par ailleurs, il y a également la Coupe de la jeunesse. Ici, le pays est divisé en quatre zones principales pour la phase éliminatoire. Un tournoi est organisé dans chaque partie et les quatre équipes gagnantes se retrouvent pour la phase-finale. « Cette saison, les juniors vont y participer, malgré qu’ils soient d’habitude surclassés, la plupart évoluant dans les championnats d’élite avec des clubs professionnels ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Partenariat avec la Fenassco

L’accord de partenariat entre la Fenassco et la Fécafoot devrait véritablement entrer en jeu. Lors de l’ouverture de la saison, le Collège Vogt faisait partie des équipes qui ont débuté. « La Fenassco est un cadre déjà bien structuré pour l’organisation du football jeunes. Nous avons voulu exploiter cette plate-forme pour repérer des joueurs pour le sport d’élite à partir des établissements scolaires. En retour, le système scolaire va bénéficier des actions de développement du football par la Fécafoot. La formation et les équipements seront pris en charge par la Fécafoot. La DTN va, par ailleurs, se déployer durant les jeux Fenassco A et B pour la détection des talents »

Le calendrier

C’est l’un des points les plus critiqués par des promoteurs des centres de formation. « Il n’est jamais défini à l’avance. On est souvent surpris d’apprendre que la saison est finie », confie un promoteur. La Fécafoot s’en défend. « Le calendrier est connu. Les gens ne prennent pas la peine de s’informer. Le championnat a débuté après des séminaires d’information dans les différentes régions sur le calendrier et le règlement de différentes compétitions. Cette année, nous souhaitons terminer la saison avant les examens scolaires vers fin mai, afin de libérer les élèves pour aller composer ». On aura donc à peine trois mois de compétition dans la saison. Quid des vacances ? « C’est une période où les championnats de vacances que la Fédération encourage d’ailleurs prennent le relais ».

Steve LIBAM

Populaires cette semaine

To Top