Features

La presse est aux petits soins au Mondial

presse-bresil-journalistes-mondial

La couverture des couvreurs

On vous disait que la presse est aux petits soins au Mondial. Ça va même plus loin dans certaines villes. Comme Manaus, où le comité local d’organisation a prévu une petite surprise pour les hommes de médias accrédités.

Les journalistes ont donc eu le plaisir de recevoir un petit paquet l’autre jour au centre de presse de l’Arena Amazonia. Un joli petit sac aux couleurs de la ville. Et à l’intérieur, des bloc-notes, des cartes de Manaus et un programme de la coupe du monde. Les plus curieux ont découvert qu’à l’intérieur de cette brochure se trouvait joliment emballé, un préservatif. Comme pour dire aux destinataires qu’en allant couvrir un événement, il est bon d’être soi-même couvert. D’aucuns y ont vu une invite à la découverte des filles de Manaus…

Les compagnies aériennes sur un nuage

La coupe du monde est une aubaine pour les milieux d’affaires brésiliens. Et parmi les plus heureux, figurent incontestablement les compagnies aériennes. En raison des longues distances entre les villes hôtes (parfois jusqu’à 5 heures de vol), l’avion est incontournable. Du pain béni pour les trois principales compagnies aériennes du pays. Tam, Gol et Azul tournent à plein régime, avec parfois des réservations bouclées sur un mois. Le secteur des transports en général est en état de grâce. Parce que les taxis aussi ne chôment pas.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Un rival de moins

L’élimination de l’Espagne mercredi a été saluée par les supporters brésiliens. Après le match nul de la Seleçao face au Mexique, un jour plus tôt, la sortie du champion du monde en titre est une première victoire ici. L’Espagne version impitoyable, qui avait remporté le trophée il y a quatre ans et régné sur le football mondial ces dernières années, était considérée comme un vrai souci. La contre-performance de la « Roja » est donc une très bonne nouvelle pour les fans du Brésil. Le chemin commence donc à se déblayer vers le sacre tant attendu. Foi de supporter, même si sur les terrains, des prétendants tout aussi sérieux ont déjà donné une idée de leur forces et de leurs ambitions.

Statistiques

Avant les rencontres d’hier, les statistiques actualisées de la Fifa indiquaient que si les Pays-Bas disposent de la meilleure attaque avec 8 buts en deux matches, c’est bien la Croatie qui s’est créé le plus grand nombre d’occasions de buts depuis le début du tournoi : 31. Dont 4 buts, 14 tirs cadrés et 13 non cadrés. L’Espagne fidèle à son style, est l’équipe à avoir réussi le plus grand nombre de passes : 1145 en deux matches, du reste perdus. Bon à savoir, le Français Raphael Varane est le joueur qui a le plus couru sur les terrains : 9386 m en un seul match !

Y. A.

Populaires cette semaine

To Top