Actu'Décalée

La LCC accuse les laboratoires Biopharma de sexisme

Les laboratoires Biopharma, entreprise qui domine le marché local des produits cosmétiques au Cameroun est accusée d’objectification sexuelle de la femme à travers sa dernière campagne d’affichage.

« La Ligue Camerounaise des Consommateurs s’indigne contre la campagne d’affichage publicitaire de la gamme de produits Hydra dans laquelle apparaît une femme en bikini….En utilisant le corps de la femme pour vendre ses produits, cette publicité a pour effet de renforcer les stéréotypes sexuels et sexistes, ce contre quoi, depuis des décennies, les femmes se sont battues et se battent encore», indique le communiqué signé par l’un des présidents régionaux de la Lcc, Alphonse Ayissi Abena.

Il soutient simplement que « Les consommateurs camerounais, cible de cette communication de l’entreprise Biopharma, sont profondément choqués qu’on puisse, le long des rues et des routes, exhiber la femme comme valeur marchande, la déposséder ainsi de toute intimité pour vendre des produits cosmétiques. Cette publicité heurte et est peu respectueuse de la gent féminine, constituant ainsi une violation l’article 25 de Loi n° 2006/018 du 29 décembre 2006 régissant la publicité au Cameroun».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’hyper sexualisation de la société et la publicité sexiste sont des phénomènes étroitement liés à la problématique des agressions à caractère sexuel. L’omniprésence de la sexualité et du corps des femmes dans l’espace publique n’est pas sans conséquences. Que ce soit par l’entremise des magazines, des publicités, d’internet, des vidéoclips ou d’autres médias, l’image sexualisée des femmes et des filles nourrit l’idée de la femme objet. Cette représentation sociale des femmes et des filles ne favorise en rien l’égalité entre les sexes. L’hypersexualisation de la société et la publicité sexiste banalisent la violence envers les femmes et les jeunes filles.

Approché sur le sujet le responsable marketing et communication de cette entreprise cosmétique dénonce la stigmatisation faite par la league au sujet d’une image qui présente « le décor de la plage » et non d’une femme nue. Pour le Directeur Marketing, dans toutes les plages du monde, c’est la tenue appropriée. Biopharma veut à travers cette image rappeler qu’elle est à l’avant-garde du bien être corporel partout ou la nécessité s’impose.

Quant à la LCC, elle persiste et demande le retrait de la publicité de la gamme de produits HYDRA.

Populaires cette semaine

To Top