Maintes fois accusée à tort ou à raison de soutenir les mouvements de rébellion en Afrique y compris au Cameroun, la France a toujours nié en bloc ces accusations, se déclarant solidaire des gouvernements légitimes sur le continent avec pour le cas spécifique du Cameroun un soutien aux forces de défense au front se traduisant par la fourniture de renseignements et la formation des troupes… et depuis ce mardi 31 mars 2015, une aide humanitaire conséquente.

La France  à travers son ambassade basée à Yaoundé au Cameroun, a rendu publique sa décision d’apporter une aide humanitaire d’un montant de 750 millions FCFA aux réfugiés et déplacés suite à la crise centrafricaine et aux exactions de la secte Boko Haram.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

De manière plus pratique, ladite aide sera officiellement reversée par virement interne dans le compte bancaire du Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés (Hcr) ce mois d’avril 2015 et sera répartie de la manière suivante : 500 millions FCFA pour les réfugiés et déplacés centrafricains au Cameroun et 250 millions FCFA pour le financement des actions conduites au Cameroun et au Tchad par le HCR.


Patrick Dongo