Features

La décision de la Fifa attendue pour la Fécafoot

fifa_fecafoot_Comité-de-Normalisation_joseph_owona_retombées-Lions-Lionnes-Indomptables

Le Comité exécutif, réuni depuis jeudi à Zurich, devrait se prononcer sur la suite du processus de normalisation ce jour. Réuni depuis hier à Zurich en Suisse, le Comité exécutif de la Fédération internationale de football association (FIFA) a un programme bien chargé : l’organisation de la coupe du monde féminine 2015, celle des messieurs en 2018 et 2022, etc.

Dans les divers, la situation israélo-palestinienne, les conditions de travail au Qatar ou cette requête de la Fédération anglaise de football sur les prêts seront examinées. Mais, dans l’ordre du jour rendu public depuis près de deux semaines, aucune trace de la crise à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Pourtant, le 25 février dernier, en prolongeant jusqu’au 20 mars 2015 le mandat du Comité de normalisation de la Fécafoot, Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa, déclarait dans un courrier que le sujet serait examiné au cours de cette réunion du Comité exécutif. D’où la cristallisation de l’attention autour de cette rencontre au Cameroun où une certaine tension est par ailleurs, perceptible.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais, il est clair qu’une décision sera prise ce vendredi par la Fifa sur la question. Au moins en raison de l’expiration de la prolongation du mandat du Comité de normalisation. On devrait ainsi être fixé sur la position de la Fifa après la sentence du Tribunal arbitral du sport qui donnait raison à la chambre d’arbitrage et de conciliation du Comité national olympique et sportif du Cameroun. Celui-ci invalidait, en effet, l’assemblée générale d’août 2014 qui avait adopté les textes relus par le Comité de normalisation. Conséquence, tout le processus électoral a été annulé. La présence depuis le début de la semaine à Zurich d’une délégation ministérielle, avec à sa tête le secrétaire général des services du Premier ministère, Louis Paul Motaze, laisse également présager que les choses pourraient bouger ce week-end à Tsinga. Ls différentes parties semblent en effet avoir trouvé une voie de sortie au cours des discussions hier. Le mandat du Comité sera-t-il une nouvelle fois prorogé ? Une autre structure sera-t-elle mise sur pied ? Voilà autant de questions que se posent de nombreux observateurs face à cette crise qui s’éternise et pénalise en premier les footballeurs.

Josiane R. MATIA

Populaires cette semaine

To Top