Fashion

La Crazy Friday au secours des fashions victims

Crazy Friday

Crazy Friday Grâce à un partenariat initié avec le représentant du vestimentaire espagnol Inditex, les fashionistas pourront se « gaver » de vêtements de marques.

En matière de goût vestimentaire, les femmes ont toujours des envies folles et renversantes. Parce que pas toujours rassasiées, il leur a été trouvé une nouvelle niche où elles trouveront désormais tous les objets de leur passion. Le deal a été initié et le partenariat signé entre le représentant de la marque espagnole Inditex au Cameroun, à savoir Numero Uno et le web sellers jumia.cm le 19 mars 2015. Quel est donc l’intérêt de cette rencontre ? Simplement que ce ne sont pas que les personnes fortunées qui devront y souscrire un achat mais toutes les couches sociales avec pour joker d’en offrir à ceux qui n’en ont pas. Proprement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les stratégies mises en place y donnent du poids à cette forme de braderie version supermarché. Les réductions leur seront faites de 50 %. Les choix d’articles se faisant ponctuels, il est à dire qu’aucun article de qualité jugée détériorée ne devra être livré aux nécessiteux. Nicolas Bourdel, directeur de Jumia et initiateur du Crazy Friday laisse comprendre :

« aucun article désuet n’est commercialisé par nous. Nous nous attelons à rendre chaque consommateur satisfait et c’est cela qui fait notre marque ». De quoi pleinement rassurer les abonnés de la mode et des ambiances du vendredi soir.

Gaspar Ngono

Populaires cette semaine

To Top