Economie

La coopération économique entre le Cameroun et la Francophonie

Michaëlle-Jean-nommée-Secrétaire-générale-l'OIF-Francophonie

Le sujet a été au centre de la séance de travail entre les deux parties hier à Yaoundé. Face à face hier dans la salle des Actes du ministère des Relations extérieures, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean, qu’accompagnaient quelques-uns de ses collaborateurs et une quinzaine de membres du gouvernement camerounais sous la conduite du ministre des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo.

Pousser plus loin la coopération entre le Cameroun et la Francophonie

Présent également, le président d’Elections Cameroon, Fonkam Samuel Azu’u. Au menu de cette séance de travail, l’une des premières étapes de la visite officielle de quatre jours de la Sg de l’OIF au Cameroun, l’identification des filières vers lesquelles le Cameroun espère voir la Francophonie intervenir auprès de lui. Il aura fallu plus de cent vingt minutes d’échanges entre les deux parties, ce qui témoigne de l’intérêt des sujets abordés. « J’ai aussi voulu que nous poussions plus loin la coopération entre le Cameroun et la Francophonie dans des secteurs précis, de réfléchir aussi ensemble sur ce que nous souhaitons établir comme projets porteurs au niveau de cette stratégie économique que la Francophonie veut mettre en œuvre sur l’ensemble de l’espace francophone », a indiqué, satisfaite à la fin des travaux, Mme Michaëlle Jean.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

On aura donc constaté au cours de ces échanges entre les deux parties que les seuls volets politique et culturel n’étaient pas à l’ordre du jour. L’économie y aura occupé une place importante, au regard des personnalités conviées à cet échange, dont le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat, Christophe Eken. « Nous avons parlé de projets très importants pour la création de nouvelles entreprises, le développement des nouvelles filières dans de nouveaux secteurs » a souligné l’hôte du Cameroun. Il était, en outre, question de voir les moyens d’y parvenir, les espaces de marchés à conquérir, en accordant une place prioritaire aux femmes et aux jeunes. Ces derniers figurant au rang des priorités de l’organisation des pays ayant en partage le français.

A l’ouverture des travaux, le ministre des Relations extérieures a brossé les secteurs de coopération avec le Cameroun et remercié l’OIF pour son soutien à notre pays dans divers secteurs. Se félicitant d’une coopération qui n’a eu de cesse de se consolider au fil des ans. Pierre Moukoko Mbonjo a, au nom du gouvernement camerounais, remercié l’OIF pour sa prise de position sans équivoque contre les exactions de la secte islamiste Boko Haram. Abondant dans le même sens, Mme Michaëlle Jean, a d’abord tenu à remercier le chef de l’Etat, Paul Biya, pour le soutien à son élection en novembre dernier à Dakar au Sénégal et pour son invitation à venir au Cameroun. « Si je suis aujourd’hui secrétaire générale de la Francophonie, c’est beaucoup aussi grâce au Cameroun et je tiens à remercier le président Paul Biya. » Avant de saluer la vaillance des forces de défense et de sécurité Cameroun. « Mon souci est de dire, ne baissons pas les bras », lancera la Sg de l’OIF au milieu des applaudissements nourris de l’auditoire.

Jean Francis BELIBI

Populaires cette semaine

To Top