Arts'Plastiques

La Cameroon Films Industry Corporation est née

films-de-cinéma-Cameroon.jpg

L’assemblée générale constitutive de ce regroupement de cinéastes a eu lieu le 4 octobre 2014 à Buea.

C’est le temps de l’unification chez les cinéastes du Cameroun. Ils viennent de regrouper leurs diverses associations (Camerwood, Cfi et Ocapac)  au sein de la Cameroon Films Industry Corporation.

L’assemblée générale  constitutive du bureau provisoire de la nouvelle structure a eu lieu le 4 octobre 2014 à Buea, dans la région du Sud-Ouest. Elle a rassemblé une cinquantaine de cinéastes venus de tous les coins du Cameroun  étaient réunis à l’hôtel résidence Carlos. « Dans tous les pays du monde, un seul label représente l’industrie du cinéma. En allant en rangs dispersé comme c’était le cas depuis plusieurs années, on ne représentait pas valablement le Cameroun », explique le comédien-producteur Ebénézer Kepombia, élu samedi membre du bureau provisoire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les pères de la Cameroon films industry veulent une association « qui ne tient pas compte des barrières  linguistiques et ethniques, regroupant tous les cinéastes du Cameroun, avec des représentants partout dans le monde ».  Ils s’engagent aussi à utiliser tous les médias conventionnels et sociaux pour sensibiliser  les cinéastes camerounais sur l’existence de cette nouvelle association présentée comme « unique et indivisible ». Les membres s’engagent à travailler en équipe pour la promotion et l’assainissement partout dans le monde.  La Cameroon films industry corporation va commencer par recenser les cinéastes par catégorie de métier.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top