Actu'Décalée

Kribi : le siège de la SOPECAM cambriolé

Les malfrats,  ont saccagé les bureaux et emporté deux ordinateurs portables et 90 000 F.Le personnel du pôle commercial SOPECAM Kribi est sans voix. Leurs bureaux ont été cambriolés dans la nuit du 13 au 14 août 2016. D’après les témoignages du vigile, trois individus, armés d’un revolver, d’une machette et des pinces, se sont présentés au siège à 3 h du matin. Ils ont demandé d’ouvrir la porte-arrière. Le vigile faisant comprendre aux malfrats qu’il ne détient pas les clés sera tenu en respect pendant qu’on défonce la porte.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une fois dans la salle de conférences, ces gens, sans foi, ni loi, ont commencé à casser les portes des bureaux. Tables renversées, tiroirs jetés, tous les documents minutieusement fouillés. Dans cette sale besogne, deux ordinateurs portables et une somme de 90 000 F ont été empruntés. Quant au vigile, il a été ligoté et enfui dans un sac plastique, puis, enfermé dans les toilettes. Vers 3 h 30 mn, le même groupe de malfrat se pointe dans une microfinance située à une cinquantaine de mètres du pôle commercial SOPECAM Kribi. Le vigile de cette structure sera lui aussi ligoté. N’ayant pas pu ouvrir le coffre-fort, tous les bureaux seront saccagés. Les caméras de surveillance détruites et le serveur emporté. C’est vers 5 h du matin que le vigile de la micro finance sera libéré par un passant.

Le commissariat central de Kribi et le procureur de la République informés, se rendront immédiatement sur les lieux. Mais jusque-là, personne n’est au courant du coup de la SOPECAM. Ce sont les passants qui vont suivre des cris à l’intérieur du pôle commercial SOPECAM et alerter les autorités venues s’enquérir de la situation de l’établissement de microfinance. Le vigile sera sauvé par les éléments de la police. Une enquête est ouverte pour retrouver les auteurs de ce cambriolage.

Cameroun-Tribune

Populaires cette semaine

To Top