Features

Kousseri: Affrontements sanglants entre deux ethnies

Cameroun-affrontements-Centrafricains-Camerounais
La guerre dans la ville de Kousseri ne se passe pas seulement entre les forces camerounaises et le Boko Haram, les communautés kotokos, massas et mousgoums se sont également invité dans la danse.
Ce mercredi matin, les Mousgoums aidés par leurs frères Massas se sont mesurés pendant plusieurs heures avant que les forces de l’ordre n’interviennent pour les séparer.Selon les autorités locales à Kousseri, c’est une parcelle de terrain qui a mis les différentes ethnies en désaccord. « Il y a un terrain à Zimado où on cultivait le riz avant mais comme la ville s’est agrandie, nous avons voulu remettre cela à la population pour usage. Nous avons fait des morcellements par rapport aux différentes communautés installées ici », explique une autorité. Ce mercredi matin, les Mousgoums et leurs frères Massas sont allés sur le terrain et ont enlevé les bornes posées par les services du cadastre.Les Kotokos qui avaient la part de lion dans le partage n’ont pas supporté ce geste de leurs frères. Ils sont sortis avec des lances, flèches, bâtons, machettes et couteaux pour attaquer les Mousgoums et les Massas. Le bilan selon les sources hospitalières est d’un mort et onze blessés graves.La brigade de gendarmerie de Kousseri a ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités.

Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top