Features

Kolofata: 11 otages camerounais échappent à Boko Haram

Kolofata-jeunes-enfants-Kidnappés

Parmi les rescapés de kolofata, il n’y a aucun membre de la famille du Vice-Premier Ministre, Amadou Ali

Kidnappés le dimanche 27 juillet 2014 avec l’épouse et le garde corps d’Amadou Ali, les onze otages ont finalement regagné la liberté ce 15 Aout sans les proches du Vice-Premier Ministre. Selon les sources proches des autorités de la ville de Mokolo au Cameroun où sont gardés les onze jeunes, les enfants étaient déjà inscrits dans une école coranique à Gozo au Nigeria où les islamistes leur formataient le cerveau selon leur doctrine et les transformaient en kamikazes.

Les sources indiquent que les jeunes enfants auraient profité d’une attaque de leur école coranique à Gozo par un groupe de vigilance (joint task force) du Nigeria, pour prendre la fuite. Les islamistes surtout les enseignants surpris par l’attaque se sont évadés laissant derrière eux leur pépinière.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Âgés de 7 à 15 ans et appartenant à quatre familles distinctes, les 11 jeunes ont parcouru plusieurs kilomètres à pieds avant de rejoindre la frontière camerounaise où ils ont été secourus par un contrebandier du carburant. Une fois arrivés sur le sol camerounais, ils ont été remis aux autorités de la ville de Mokolo qui doivent entamer les procédures de leurs indentifications avant de les remettre à leurs parents respectifs à Kolofata.


© Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top