Culture'Urbaine

K-tino en spectacle à Yaoundé à l’occasion de la fête de la musique

K-Tino-Camer24.de

La chanteuse de bikutsi est annoncée au concert de dimanche prochain, organisé par un collectif d’artistes en soutien aux victimes de Boko Haram. Parmi la centaine d’artistes et musiciens à l’affiche du «concert géant» de ce dimanche  21 juin 2015 à l’esplanade du Musée national à Yaoundé, figure la chanteuse de bikutsi K-Tino. 

«La femme du peuple», qui a disparu des milieux «mondains» à la suite de sa récente reconversion dans une église dite de réveil, sera à nouveau sur scène. L’auteure d’«Ekargator» mêlera sa voix  à celle d’un collectif de chanteurs. Lesquels sont réunis sous l’encadrement du ministère des Arts et de la Culture (Minac) à travers un «spectacle géant.» Un spectacle en soutien aux forces de défense  engagées dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram, mais aussi en soutien aux réfugiés, veuves, orphelins et déplacés de cette guerre.

Après plusieurs reports, ce concert se tiendra ce dimanche sans faute. Les assurances ont été données  mercredi dernier par le chanteur Ama Pierrot, lors du point de presse donné à propos par la Minac, Ama Tutu Muna. Ce grand rendez-vous initialement prévu en mai dernier, et dont la date coïncide avec la célébration de la 34ème Fête de la musique dimanche prochain, vise également à collecter des fonds qui représenteront «l’effort de guerre» des artistes et musiciens camerounais. Les fans de «Mama bonheur» ont donc de quoi se réjouir. Ils pourront ainsi revoir celle qui a, pour la dernière fois, été aperçue sur le podium de Yaoundé en fête (Ya-fe) en 2013 dans la peau d’une «évangéliste.» L’auteure de «Ascenseur»  apparaissait ce jour-là dans un ample «kaba.» Un vêtement à l’opposé de ses tenues de scène provocantes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Collecte

Le public n’avait pas non plus eu droit à ses pas de danse dominés par un jeu de reins étourdissant. Sauf que le doute persiste… On s’interroge si la dame du «quartier Poto Poto plus» se métamorphosera en bête de scène ce dimanche comme à l’accoutumée.  Des artistes tels Ekambi Brillant, Ange Ebogo Emérent, Eko Roosevelt, Longué Longué, etc.,  sont annoncés à ce concert placé sous la coupole du Minac, qui prendra en charge la logistique, le logement des artistes déplacés… «Le concert débutera dès 15h et durera le temps qu’il faudra. L’entrée sera gratuite et libre», a indiqué Ama Tutu Muna mercredi dernier au Centre culturel camerounais (Ccc).  La collecte de fonds se fera sur place.

Pour plus de transparence, l’argent sera directement remis au Comité ad hoc de gestion l’effort de guerre mis en place par le chef de l’Etat, apprend-on.  En marge de cette grande rencontre, de nombreux autres rendez-vous culturels meubleront également cette journée. Au Ccc, les dirigeants de cet espace relooké prévoient une scène ouverte à l’occasion de la Fête de la musique. L’Institut français du Cameroun (Ifc) de Yaoundé organisera aussi, dans le cadre de cette célébration, un concert réunissant sur scène des chanteurs et musiciens, professionnels ou amateurs, jeunes ou expérimentés. Le public aura droit à des univers musicaux variés représentés par des musiciens «motivés par le souhait de célébrer la musique célébrée dans sa diversité», indique l’Ifc.

Populaires cette semaine

To Top