Culture'Urbaine

K-Tino: «Dévoiler ma nudité sur scène, c’est fini… J’ai donné ma vie à Christ»

k-tino_église

L’artiste camerounaise de Bikutsi s’est exprimée au sujet de sa reconversion tout en assurant que le public sera satisfait des spectacles qu’elle offre avec ses consœurs Lady Ponce et Mani Bella du 29 au 30 janvier prochain, à Yaoundé et Douala.

Ce lundi 25 janvier 2016, l’artiste musicienne K-Tino a reçu une demi-dizaine de journalistes culturels à son domicile au quartier Nlonkak. Vêtue d’un «Kaba ngondo» et d’un large foulard, c’est avec un «soyez bénis mes enfants» qu’elle souhaite la bienvenue à ses visiteurs. Pour montrer à ses hôtes qu’elle a reçu Christ dans sa vie, elle entonne une prière suivie d’un cantique avant de s’étaler sur l’objet de leur visite. En effet, du 29 au 30 janvier prochain, K-Tino, Lady Ponce et Mani Belle, seront en concert. «La  femme du peule», récemment reconvertie et «née de nouveau», entend offrir un spectacle digne de ce nom à ses nombreux fans, qui s’interrogent sur le contenu réel qu’offrira la Reine du Bikutsi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Lors d’une interview accordée au quotidien Le Messager, paru ce jeudi 28 janvier 2016, la chanteuse affirme: «Je vais faire un spectacle normal. Un spectacle comme je sais bien le faire. C’est parce que je vous ai habitués à porter des minis jupes, des tenues où je suis presque nue que ça fait problème. Je ne vais plus faire ce genre de choses… Ça c’est fini et je suis catégorique là dessus», a t-elle déclarée. Elle poursuit en disant: «Retenez juste que je vais faire le show; offrir au public un spectacle à la dimension de K-Tino», souligne le journal.

Si pour beaucoup, sa reconversion est un coup de Buzz, pour elle, le passage des ténèbres à la lumière est plus que réel: «Aujourd’hui je fais le tour des bars pour prêcher la parole de Dieu, pour expliquer aux gens que Christ est amour et qu’il suffit juste de se reconvertir», a t-elle tenu à préciser. «D’ailleurs, je serais consacrée au mois de mars au ministère «Va et Raconte»… Je pense qu’il faut que chacun de nous apprenne à lire la Bible comme on manipule le téléphone», peut-on lire dans les colonnes du Messager.

L’auteur de la «Danse bancalisée» a t-elle vraiment changée? «Oui», argue t-elle. Elle donne donc rendez vous à ses nombreux fans, le 29 janvier au Palais de Sports de Yaoundé et le 30 janvier au St John’s Plaza à Douala.

Lore SOUHE

Populaires cette semaine

To Top