Features

Jumia Travel célèbre la journée mondiale du tourisme au Cameroun

La plateforme hôtelière a profité de la journée mondiale du tourisme qui s’est célébrée ce mardi 27 septembre, pour mobiliser la presse dans la ville de Douala. La journée mondiale du tourisme est un événement inscrit dans le calendrier de l’Organisation des nations unies (ONU) depuis 1980. C’est une initiative de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui a voulu marqué un grand coup en interpellant les peuples sur l’importance du tourisme du point de vue culturel, social, économique et même politique. L’édition 2016 était placée sous le prisme du tourisme pour tous avec le thème: “Tourisme pour tous:

promouvoir L’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous”.

Cette journée si particulière pour les nations, a été portée au Cameroun par Jumia Travel, le leader panafricain de la réservation d’hôtels ligne qui a voulu réaffirmer son engagement dans le développement du tourisme local. Pour cette énième édition consacrée à ce domaine d’activité, les managers de Jumia Travel ont mobilisé l’ensemble de la presse nationale ainsi que que les délégations régionales du Littoral et les groupements patronaux que sont le GICAM et ECAM. Une conférence de presse suivie d’une visite guidée de quelques sites historiques, ce sont  les activités inscrites au programme de cette journée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A évènement exceptionnel, casting exceptionnel. Pour cette conférence de presse solennelle, 2 personnalités ont fait le déplacement: Marilyn Douala Bell, Princesse du canton Bell et par ailleurs présidente du centre d’art doual’art et Alexandre Devoucoux du Buysson, directeur de JumiaTravel pour le Cameroun. Ces 2 invités ont entretenus la presse sur les enjeux actuels du tourisme mondial, la situation du Cameroun et surtout la nécessité pour le pays de trouver les stratégies afin de capitaliser sur les évènements à venir comme la CAN féminine. Marilyn s’est surtout attardée sur l’impact des œuvres d’art comme outil de transformation de la cité. Elle a pu démontrer à grands renfort d’idées que les œuvres réalisées et présentes dans la capitale économique,participent significativement au rayonnement de la ville toute entière. “Nous avons la responsabilité, tous autant que nous sommes, de participer à la transformation de nos cités. L’art est aujourd’hui un facteur indéniable de notre patrimoine ” a-t-elle déclaré au cours de cette rencontre avec la presse.

La conférence de presse organisée par Jumia Travel, était surtout une occasion pour Marilyn de parler des œuvres déjà réalisées par son association; des œuvres qui sont présentes un peu partout dans la capitale économique. 2 sites étaient au centre de la présentation de Marilyn Douala Bell à cette occasion. Le château source de Ndogpassi et le monument de la liberté, 2 figures emblématiques de notre patrimoine aussi bien culturel que touristique. Le dernier n’est plus à présenter, c’est l’image officielle de la ville de Douala. Le monument de la liberté est une œuvre qui a été réalisée par l’artiste Joseph Patrick Soumegne qui lui a bénéficié du financement et de l’accompagnement doual’art. Elle est située au rond-point Deido et figure aujourd’hui parmi les 828 sites touristiques recensés au Cameroun.

Cette célébration a surtout été marquée par  un évènement malheureux: le décès de monsieur Baba Ahmidou, le délégué régional du tourisme et des loisirs pour la région du Littoral. Il est décédé le dimanche 25 septembre dernier de suite d’un accident vasculaire cérébral. Toute la communauté s’est mobilisée le mardi dernier pour lui rendre un vibrant hommage.

Simon Mbelek

 

Populaires cette semaine

To Top