Features

JO 2016: Les Lionnes du football déterminées à se qualifier

Canada 2015-Fifa-Fécafoot-Lionnes

La sélection nationale féminine de football affronte le 3 octobre prochain l’équipe zimbabwéenne pour le compte du match aller du dernier tour des qualifications pour les Jeux olympiques 2016.

Finalistes de la Can 2014, quarts de finalistes du mondial canadien 2015 et finalistes des récents Jeux africains à Brazzaville, les Lionnes Indomptables ne veulent pas en rester là.Christine Mani et ses coéquipières veulent valider leur ticket pour la deuxième fois de leur histoire, pour une phase finale des JO après Londres 2012.

Les Camerounaises affrontent au dernier tour, des qualifications la sélection du Zimbabwé, qualifiée après la disqualification de la Côte d’Ivoire par la Fifa. La rencontre aller est prévu àYaoundé le 3 octobre et le retour à Harare 2 semaines plus tard. A quelques heures des 90 premières minutes, Carl Enow Ngachu le sélectionneur est ses filles sont confiantes. «C’est un groupe qui est confiant, les joueuses se connaissent entre elles. On doit juste rester concentré», a indiqué mercredi le sélectionneur, après la séance d’entraînement au stade omnisports de Yaoundé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour cette double confrontation cruciale, Enow Ngachu devra pourtant faire sans la plupart des joueuses professionnelles. Gaëlle Deborah Enganamouit, Gabriel Aboudi Onguené,Yvonne Leuko, Geneviève Ngo Mbeleck, Augustine Siliki Ejangue entre autres n’ont pas été libérées par leurs clubs. Un réel handicap qui n’entame cependant pas la sérénité de l’entraîneur. «Nous avons un répertoire d’environ 200 filles que nous pouvons appeler à tout moment pour remplacer les absentes», indique Enow Ngachu.

Parmi ces jokers, la gardienne de buts de P anthère Security de Garoua, Isabelle Mabingo Mabingo. C’est elle, en l’absence d’Annette Flore Ngo Ndom la titulaire empêchée par des obligations familiales, qui défendait la cage du Cameroun aux Jeux africains. Elle a contribué grâce à ses exploits personnels, au bon parcours des Lionnes. «Si je suis titularisée face au Zimbabwé, je vais tout donner pour permettre à mon pays de se qualifier», déclare la jeune femme.

Contrairement aux dernières échéances où elles s’entraînaient dans des conditions difficiles, les Lionnes ont cette fois-ci bénéficié d’une attention particulière. Pas moins que le Centre d’excellence de Mbankomo, à une trentaine de kilomètres de Yaoundé, a été mis à leur disposition pour la mise au vert. Revenues à Yaoundé depuis 2 jours, elles logent au prestigieuxMont-Febe hôtel. Rendez-vous ce samedi au stade omnisports pour le match aller face à des Zimbabwéennes déjà présentes dans la capitale politique du Cameroun.

Jean Marie Nkoussa 

Populaires cette semaine

To Top