Autres'sports

Jeux universitaires 2015: coup d’envoi dimanche

Jeux-universitaires

Les infrastructures de l’université de Yaoundé I qui accueille la compétition ont été réhabilitées pour l’occasion. D’après des responsables de l’université de Yaoundé I, institution hôte de la 18è édition des Jeux universitaires, l’établissement est prêt à accueillir la compétition qui se tient du 24 au 31 mai, après un renvoi initial le 03 mai 2015. Sur le campus de l’université, les organisateurs s’attèlent aux finitions.

Lors du passage de CT hier, l’on procédait, par exemple, aux derniers raccords sur le monument devant accueillir la flamme des jeux. « Le circuit est déjà installé. La flamme sera testée d’ici peu », apprend-t-on. Plus loin, les infrastructures sportives ( stade du Renouveau, complexe La concorde, complexe de la cité universitaire, etc.) ont reçu un coup de neuf.

« Les infrastructures sportives ont été réhabilitées. Ce travail est pratiquement à la fin à ce jour (hier, ndlr). Il reste juste à ensabler un terrain de football et quelques petits raccords. Mais l’essentiel est déjà bouclé de telle sorte que si on disait que les jeux débutent dès cet après-midi, on pourrait jouer sur les différents terrains », déclare Jean-Jacques Nwanak, chef de la division des activités sportives et associatives à l’université de Yaoundé I. Au stade du Renouveau , la tribune a été refaite. Au complexe  La concorde où auront lieu les finales des sports collectifs en basket-ball, handball et volley-ball notamment, les tracés et peintures sont neufs. La loge Vip et les tribunes ont été aménagées. Idem pour les toilettes avec l’eau et la lumière. « Une propreté générale a été faite. Il ne reste qu’à placer le mobilier de compétition sur les différents sites pour que tout commence »,  indique Jean-Jacques Nwanak. En plus de ces sites, d’autres infrastructures ont été prévus sur les campus de l’Ecole normale supérieure, de l’Institut national de la jeunesse et des sports, de l’ Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications et de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon la Fédération nationale du sport universitaire (Fenasu), on peut noter quelques innovations avec l’introduction au cours de cette édition des compétitions en lutte féminine, des concours en Open challenge, miss et master (discipline hors compétition, ndlr). Par ailleurs, selon le Pr. Paul Henri Amvam Zollo, président de la Fenasu, la 18e  édition des Jeux universitaires s’inscrit dans le cadre de l’interpellation de la jeunesse camerounaise au « sursaut patriotique pour la croissance et l’intégrité territoriale » et à la solidarité nationale à l’endroit des victimes des exactions de la secte islamique Boko Haram ainsi qu’à leurs compatriotes engagés au front dans le cadre de la préservation de la paix au Cameroun.

Steve LIBAM

Populaires cette semaine

To Top