Autres'sports

Jeux Olympique Rio 2016 – Entrée timide des Camerounais

7697564-3x2-700x467

Simplice Fotsala et Hassan Ndam Njikam perdent leur combat d’entrée et sortent de la compétition pendant que les Lionnes du volley-ball ont aussi vu du rouge. Simplice Fotsala n’a fait que résister dans son combat face à Yafai Galal, le Britannique naturalisé d’origine algérienne. A l’unanimité des juges, le boxeur camerounais de 27 ans a perdu les trois rounds de leur opposition avec 2 petites pénalités dans le 3ème round. Une vraie adversité tout de même, qui lui permet d’aller perdre aux points au coup de gong final dans cette catégorie des mi-mouches (46-49kgs).

Chez les mi-lourds, le Camerounais Hassan Ndam devait monter sur le ring sept heures plus tard, avec un adversaire très attendu. Michel Borges, 25 ans, champion du brésil qualifié et combattant dans son pays. Le changement de catégorie et le très court moment d’adaptation avaient déjà été pour le Camerounais, des facteurs ne plaidant pas en sa faveur. Même si une certaine opinion, désorientée par les médias non spécialisés, mettait en Hassan un espoir de médaille olympique. L’épisode de son entraîneur qui n’avait pas aussi droit à la salle d’entraînement avant d’avoir tardivement son accréditation n’a pas beaucoup aidé. Les amoureux de la team Cameroon ont quand même eu droit à un message du champion : « Merci pour votre soutien inconditionnel. J’ai passé une très belle aventure amateur, et je n’ai aucun regret. J’ai tout donné dans un registre et une catégorie qui n’étaient pas miens.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Je vais motiver mes coéquipiers qui sont encore en scène ». Le boxeur camerounais entre toutefois dans l’histoire du cercle très fermé des athlètes qui ont participé aux JO deux fois, avec^ 12 ans d’écart, dans le noble art. Il sera aussi un des premiers boxeurs professionnels à revenir vers la boxe amateur. Les volleyeuses camerounaises ne sont pas non plus bien entrées dans la compétition. Mais le décalage de niveau avec l’équipe brésilienne qu’elles avaient en face était vi- sible. 25-14, 25-21 et 25-13. Voilà le score des 3 sets qui les ont opposées à leurs adversaires du premier match. Malgré la longue période de préparation en terre brésilienne, il fallait mieux que ça pour résister à des Brésiliennes déchainées, accompagnées par un public d’inconditionnels. Il reste à notre équipe de volley-ball quatre matches face au Japon, la Russie, l’Argentine et la Corée du sud, respectivement lundi 8, mercredi 10, vendredi 12 et dimanche 14 août prochains.

Sources : 237online.com

Populaires cette semaine

To Top