Features

Jeux africains: Les Dames font sourire le Cameroun

Jeux-Africains-2015-Lionnes

Les 11è Jeux africains Brazzaville 2015 s’achèvent dans 24 heures. La capitale du Congo va dire au revoir aux athlètes après 3 semaines de joutes sportives qui ont permis de découvrir une autre image de l’Afrique centrale en particulier et de l’Afrique tout court. Pour chacune des 45 nations présentes à la compétition, l’heure des premiers bilans a sonné.

Côté Cameroun, la moisson sera certainement inférieure à celle de Maputo il y a quatre ans (33 médailles, dont 8 en or). Alors qu’il ne reste plus qu’un jour de compétition, le pays compte 21 médailles. 7 en or, 4 en argent et 10 en bronze. Pas de quoi sabrer le champagne, c’est vrai, mais une bonne raison d’être satisfait. Les performances des athlètes Dames.

L’expression de cette montée en puissance du sport féminin au Cameroun, c’est le parcours des sélections nationales féminines dans les disciplines collectives. Les Lionnes Indomptables de football disputent la finale ce 18 septembre face aux Black Queens du Ghana. Le remake de Maputo 2011. Les Lionnes s’étaient imposées (1-0). 8e de finalistes du mondial 2015 au Canada et qualifiées pour le dernier tour des éliminatoires des Jeux olympiques « Rio 2016 », Christine Manie et ses partenaires ont l’occasion de démontrer que c’est en ce moment la meilleure équipe du continent.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le handball féminin est aussi à l’honneur. Les camerounaises qualifiées pour les demi-finales, affrontent ce même 18 septembre, la redoutable formation angolaise. Un challenge qui est loin d’effrayer les filles entrainées par Jean-Marie Zambo, qui n’ont concédé qu’un match nul depuis le début du tournoi.

Le sport féminin camerounais réalise aussi des prouesses dans les disciplines individuelles. Après l’Or au triple saut, Joëlle Sandrine Mbumi a obtenu l’argent au saut en longueur.  Auriol Dogmo a pour sa part tenu son rang en conservant son titre au lancer du poids. Un jet à 17,21 M, soit près d’un centimètre de mieux que le record du Cameroun, établi aux championnats du monde à Pékin à 16,85M.

Ali Annabel Laure elle aussi ne s’est pas ratée en lutte libre. La triple championne d’Afrique a été la plus forte dans la catégorie des -72 kg.  Avant elles, Hélène Wezeu s’était adjugé le métal doré en judo dans les -63 kg.

En tout, 4 des 7 médailles en or du Cameroun. Une cagnotte qui peut s’agrandir avec le football et le handball féminins.

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top