Features

Jean Nkuete valide les élections annulées

Jean-Nkuété-Hévécam

La proclamation des résultats suscite la colère de certains militants. Les élections annulées le 11 décembre 2015 par Grégoire Owona, président de la commission régionale de suivi du renouvellement des organes de base du Rdpc pour l’Extrême- Nord, dans 14 sous-sections de la section du Diamaré Centre I, ne vont plus être reprises. La requête avec constat d’huissier introduite par la sénatrice Julienne Djakaou , ayant abouti à l’annulation partielle des élections, a été rejetée. Les résultats controversés sortis des élections du 05 décembre 2015 ont été validés par l’instance suprême du parti du flambeau.

En effet, dans une parution spéciale du journal l’Action datée du 12 janvier 2016, il est publié tous les résultats des élections portant renouvellement des organes de base organisées sur l’ensemble du territoire national. Ces textes, signés de Jean Nkuete, secrétaire général du comité central du Rdpc, valident les résultats dont certains ont pourtant été annulés par des organes en charge de l’annulation desdites élections. C’est le cas dans la région de l’Extrême-Nord où six décisions signées de Grégoire Owona annulent partiellement ou totalement des élections dans plusieurs sections.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

De toutes ces annulations, le cas qui a le plus cristallisé les attentions est celui du Diamaré Centre I où un duel serré devait opposer Hamadou Hamidou, président sortant et maire de Maroua 1er à Hamadou Bouba. L’énergie qu’a mis Hamadou Hamidou à obtenir l’annulation de la décision de Grégoire Owona en dit long sur ses inquiétudes en cas de reprise. Il rempile donc à la tête de la section du Diamaré Centre I où le moins que l’on puisse dire est qu’il devra se convertir à l’unité et au rassemblement. A l’Ofrdpc, c’est la liste de dame Hadja Zahra qui été proclamée vainqueur ; tandis qu’à l’Ojrdpc, c’est la liste conduite par Bouba Adji qui a été validée.

DÉSAVEU

Pour les observateurs de la scène politique, c’est un cinglant désaveu qu’a servi le secrétaire général du comité central du Rdpc, Jean Nkuete, à Grégoire Owona qui, dans les derniers jours, manoeuvrait également contre sa propre décision. Il faut dire qu’elle a créé une certaine tension entre lui et Zacharie Perevet, alors président de la commission de coordination pour le Diamaré. Dans des correspondances adressées au secrétaire général du comité central du Rdpc et au secrétaire général de la Présidence de la République, Zacharie Perevet s’est clairement opposé à la reprise des élections, estimant qu’elles s’étaient bien déroulées, accusant certains militants et militantes d’être des agitateurs.

Populaires cette semaine

To Top