Features

Jacques Fame Ndongo déclare le Cambridge International college «illégal»

ministre-jacques_fame_ndongo_enseignants-concours

Quand le ministre de l’enseignement supérieur désavoue le quotidien gouvernemental Cameroon tribune. Dans un communiqué signé le 15 septembre 2014, Jacques Fame Ndongo a contesté une annonce parue dans le quotidien à capitaux publics le 9 septembre 2014. Le professeur d’université spécialiste de la sémiologie a écrit que « l’établissement dénommé Cambridge international college et ses démembrements ne sont pas reconnus en tant qu’instituts privés d’enseignement  supérieur au Cameroun ».

Le ministre met en garde les étudiants. « Tout étudiant qui s’inscrirait dans un des programmes de ces établissements le ferait à ses propres risques. Les diplômes et autres attestations y délivrés n’étant pas reconnus par le ministère de l’enseignement supérieur », lit-on encore. Les prometteurs des instituts du Cambridge international college sont invités à mettre immédiatement un terme à leurs activités « illégales » pour se conformer à la loi N° 005 du 16 avril 2001 portant orientation de l’enseignement supérieur.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La réaction du Pr Fame Ndongo  peut surprendre ceux qui visitent le site Internet du Cambridge international college. En consultant la page consacrée aux établissements créés au Cameroun, l’on apprend que le premier campus a été ouvert à Douala en 1997 avec l’accord et la bénédiction du secrétaire d’Etat à l’éducation, du ministre de  l’enseignement supérieur de l’époque (Joseph Yunga Teghen et Jean-Marie Atangana Mebara) et de l’ex gouverneur du Littoral, Ferdinand Koungou Edima.

A l’époque de la rédaction de cet article, environ 200 étudiants avaient reçu leurs diplômes de fin d’études. Il semble que la donne ait changé comme en témoigne l’injonction du ministre Fame Ndongo. C’est depuis le 29 juillet 2014 que l’ancien journaliste de  Cameroon tribune ordonne la fermeture du Cambridge international college. Etaient aussi visés des établissements localisés dans la région du Nord-Ouest. Ce sont la « Open door medical developpement » de Mbengwi, et la « Irish university business school », créée à Bamenda.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top