Features

Epervier : Jacque Fame Ndongo dans le viseur du TCS

ministre-jacques_fame_ndongo_enseignants-concours

Le ministre de l’Enseignement supérieur a été convoqué pour être entendu par les officiers de police judiciaire du Tribunal criminel spécial.

Le ministre de l’Enseignement supérieur du Cameroun, chancelier des Ordres académiques, secrétaire national à la Communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) Jacque Fame Ndongo , fait actuellement l’objet d’une enquête de police. D’après des sources judiciaires, Jacques Fame Ndongo était attendu le mardi, 2 décembre 2014 pour se présenter devant les officiers de police judiciaire du Tribunal criminel spécial (Tcs). D’après un proche collaborateur du ministre Fame Ndongo, membre de son cabinet ministériel, « le ministre Jacque Fame Ndongo dans le viseur du TCS a passé la journée de mardi au bureau à préparer son passage devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale.

enseignants-Jacques-Fame-Ndongo-education-1024x768

Jacque Fame Ndongo Ministre de l’enseignement superieur

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Jacque Fame Ndongo convoqué au TCS

Si Jacque Fame Ndongo s’est rendu au Tcs, peut-être c’est à mon insu, mais je ne suis au courant de rien à ce sujet», nous conseille cette source dans l’entourage du ministre Fame Ndongo. Selon nos informations, la procédure ouverte contre Jacques Fame Ndongo par le parquet général du Tcs remonte au temps où il était ministre de la Communication. L’affaire concerne la gestion de la Cameroon radio television (Crtv) où l’ancien Mincom a officié comme président du Conseil d’administration avec Gervais Mendo Ze comme directeur général.

Jacque Fame Ndongo dans le viseur du TCS ancien chef de la cellule de communication du cabinet civil de la présidence de la République est notamment soupçonné d’avoir indûment perçu des primes et autres avantages, en dehors de ce que lui conférait son titre de président du Conseil d’administration de la télévision nationale camerounaise.

Jacque Fame Ndongo Suspect

Resté en sommeil pendant plusieurs années, ce dossier avait préalablement été ouvert par le parquet du Tribunal de grande instance (Tgi) du Mfoundi avant d’être transféré au Tcs lorsque cette juridiction a été mise en place. Cette autre affaire de primes indûment perçues à la Crtv toucherait également Gervais Mendo Ze, en détention provisoire dans le cadre d’une première affaire. Toutefois, à ce stade de la procédure, le ministre Jacques Fame Ndongo, professeur des universités, est encore considéré comme un suspect, en attendant que le commissaire divisionnaire Enyegue Mbolong et son équipe d’officiers de police judiciaire bouclent leur enquête.

Comme Jacques Fame Ndongo, plusieurs autres membres du gouvernement sont sous le coup d’enquête préliminaire au Tcs. C’est le cas de Paul Atanga Nji, ministre chargé de mission à la présidence de la République, qui, d’après nos informations, a fini par être entendu par les officiers de police judiciaire du Tcs non pas dans leurs locaux habituels, mais dans un bureau du ministère de la Justice, à l’abri des regards des journalistes et autres curieux. Au moment où l’opération Epervier semble être relancé, au Tcs on s’amuse à dire : « il y a du travail ici ces jours-ci ».

Le Jour

Populaires cette semaine

To Top