Features

Issa Tchiroma met en garde les médias coupables «d’attaques diffamatoires» envers les pays étrangers

présidentielle-2018-Issa-Tchiroma-Plan-d-urgence-Boko-Haram

Dans un communiqué lu au journal parlé de 13h ce jeudi 27 août 2015 sur la radio nationale, la Crtv, le Ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary met en garde les médias qui se rendraient à nouveau coupables «d’attaques diffamatoires et parfois injurieuses» envers les pays étrangers.

De nombreuses mises en garde et rappels à l’orthodoxie sont contenues dans le communiqué du ministre de la communication (Mincom) Issa Tchiroma Bakary, parvenu à la rédaction de la radio nationale, la Crtv, en plein journal de 13h ce jeudi 27 août 2015.

«Depuis quelques temps, certains médias nationaux s’adonnent ouvertement et de manière récurrente à des attaques diffamatoires et parfois injurieuses contre des pays étrangers et leurs dirigeants officiels… » Peut-on lire dès les premières lignes du communiqué.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Tout en rappelant aux concernés « le principe de la non-ingérence du Cameroun dans les affaires intérieures dans les états auxquels le chef de l’Etat, son excellence Paul Biya a toujours exprimé son attachement et qui incombe également aux médias camerounais », Issa Tchiroma rappelle que la loi camerounaise interdit tout outrage à « leur encontre » et que « la loi camerounaise ne saurait être exonérée de cette obligation y compris pour des raisons professionnelles liées au respect de l’éthique et de la déontologie du métiers de journaliste ».

Aussi prévient-il les médias, « en cas d’inobservation de ce devoir », de recourir au « droit de faire usage de ses prérogatives de régulation conformément à la réglementation en vigueur et le cas échéant… »

Patrick Dongo

Populaires cette semaine

To Top