Features

Investissement: Ce qui intéresse les Koweitiens au Cameroun

koweit-Cameroun

En dehors des projets d’infrastructures à financer, l’aspect coopération commerciale a été au menu des échanges qu’ils ont eu avec le MINFI et le MINEPAT hier à Yaoundé.

En visite au Cameroun depuis quelques jours, des parlementaires koweitiens ont été reçus hier en audience par le ministre des Finances (MINFI), Alamine Ousmane Mey. La délégation koweitienne s’est ensuite rendue au ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), où elle a eu une séance de travail avec le ministre délégué auprès du MINEPAT, Yaouba Abdoulaye.

Les discussions ont porté sur la collaboration bilatérale déjà existante entre les deux pays. Notamment la coopération économique basée sur un ensemble de projets financés par le Koweït. Comme l’a relevé Saud Nashmir AM AL Huraiji, chef de la délégation des membres du parlement, les projets réalisés ou en cours au Cameroun ont été pour un montant de 68 millions de dollars soit près de 40 milliards de F. Il s’agit concrètement des projets de construction de routes notamment les axes Yaoundé-Bonis et Yaoundé-Kribi et bien d’autres

projets. Les hôtes du MINFI ont indiqué que leur pays compte multiplier le financement de projets d’infrastructures qui leur semble majeurs. Notamment la construction des hôpitaux, des écoles et tous autres projets pouvant être au service de la population. Un prêt de 70 millions de dollars soit un peu plus de 40 milliards de F est en cours, crédit accordé par le pays au Cameroun et destiné entre autres à la construction d’un lycée professionnel.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Il est sera question de former les jeunes afin que ceux-ci au développement de leurs pays », indiquera le chef de la délégation. Les koweitiens se sont également dit prêts à ouvrir d’autres formes de collaboration avec le Cameroun. Il est question ici, comme ils le disent, de développer le secteur privé avec des échanges commerciaux. Les investisseurs koweitiens pourront venir au Cameroun et vice-versa. Concernant les échanges commerciaux, le secteur de la production intéresse, notamment dans les filières bois, fruits, cacao et bien d’autres produits.

Mais, ils ont émis le vœu que certaines facilités leur soient accordées. Sur la liste des exigences, on relève la création d’une ligne aérienne directe entre le Cameroun et le Koweït. Toujours dans l’optique d’améliorer les relations commerciales, les investisseurs koweitiens souhaitent que leur soient accordées des exemptions au niveau des douanes, des impôts et même une annulation totale de demandes de visa des investisseurs koweitiens pour le Cameroun.

237online

Sources : CameroonOnline.org

Populaires cette semaine

To Top