Actu'Vidéo

Internet : Les camerounais parés aux nouveaux défis de 2015

Pour la nouvelle année, des objectifs et des challenges de hautes envergures attendent l’équipe du plus grand groupe d’Internet en Afrique. Fort de cette réalité, le groupe a décidé de pérenniser sa tradition et de renouveler son contrat de confiance avec tous ses partenaires.

L’année 2015 a pris ses marques. Africa Internet Group, l’entreprise qui a instigué un développement exponentiel du e-commerce au Cameroun en seulement un an, continuera dans la même lancée. Toutefois, elle mettra plus d’accent et s’implantera davantage dans les esprits, dans villes et villages de toutes les régions du Cameroun. Point de mystère.

Le commerce de proximité est devenu un fait réel sur la toile à tel point que tout individu, depuis seulement un an, a acquis le réflexe d’acheter et de vendre en ligne. www.Kaymu.cm  est devenue une référence chez les commerçants. Il en est de même du secteur de l’automobile où s’acclimater à l’achat et à la vente de véhicules en ligne est devenu plus une partie de plaisir qu’un casse-tête chinois. Avec www.Carmudi.cm, l’on s’est habitué – et l’habitude s’est pérennisée – au concept de voitures en ligne. Pour louer une maison ou en acheter, tout comme un terrain, la praticabilité est devenue notoire chez les camerounais. Le nom www.Carmudi.cm a conquis les esprits. Avec l’implantation de la 3G, les appareils électroniques et les consommables informatique de toute gamme, d’autres;  l’électroménager sans oublier le vestimentaire ou les jouets, www.Jumia.cm qui naguère n’évoquait rien, peut se dire fier d’avoir un nom assis. Pour les voyages, les excursions, les tourisme, www.Jovago.com fait figure de référence dans le continent et le monde. Réserver une chambre d’hôtel en un clic est devenu un réflexe.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les Camerounais ont pleinement intégré la notion de e-commerce. Ne leur reste plus qu’à appliquer et à propager cela dans leurs environnements respectifs et c’est là que commence le véritable challenge pour AIG et ses Joint-ventures. Sacha Poignonnec, le CEO de AIG qui s’est fait présent au Cameroun en début d’année n’a pas manqué de galvaniser ses équipes sur ce fait : « C’est bien d’être arrivé à ce stade en moins d’un an pour certains […] mais le plus dur est à venir et  il va falloir être fort. Les choses vont constamment bouger et évoluer […] » Le message est passé. Les équipes se sont parées. Les challenges seront implémentés. Le camerounais seront davantage conduits vers l’évolution du monde numérique.

Avec les géants comme Millicom, MTN et Rocket Internet pour acteurs majeurs, l’Africa Internet Group compte 5 filiales. Chacune d’elle, au travers des évènements et actions qu’elle a entrepris sur le terrain, les partenaires et médias ne seront point exemptés, parce que participant aussi à la bonne évolution de la société. Un seul mot d’ordre reste : « Let’s make it ! »

Gaspard Ngono

Populaires cette semaine

To Top