Actu'Décalée

Inondations géantes à Douala ce samedi 20 juin 2015

inondations_douala_Enfants

Plusieurs quartiers de la ville ont subi le terrible déluge déclenché dans la nuit. La Communauté urbaine accusée de laxisme. «Je n’avais jamais vu pareille inondation de toute ma vie. L’eau a envahi  même des  immeubles».

Ce témoignage est fait par John Balog, le président général sexagénaire  du club de football de 3ème  division Authentic Fc. Arrivé au stade de la Réunification de Douala vers 15 heures 30, le dirigeant sportif confie qu’il a mis «plus d’une heure pour partir à moto» de Makèpè à Bépanda  où il allait assister aux matches du championnat national de 2ème division.  C’est que la ville de Douala a subi  dans la nuit du 19 au 20 juin 2015 des inondations géantes causées par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville. Des habitations entières ont été presque englouties.

Inondations a Douala – 20 Juin 2015
Photo: (c) –

La montée des eaux a obligé les habitants à se réfugier sur le sommet de leurs maisons envahies par les eaux. La circulation a été coupée à plusieurs endroits de la ville. Les quartiers Logpom, Bedi, Akwa-Nord, Kotto Maképé généralement présentés  comme mieux urbanisés et sans grand risque ainsi que les zones dangereuses comme Sable et  Makèpè Missokè ou Ndog Mbé-Saint Thomas ont été frappés sans distinction.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il n’y a pas qu’eux qui ont été touchés. Le centre commercial d’Akwa, le quartier Bonabéri, de l’autre côté du pont, ont eux aussi été atteints par la furie des eaux de pluies qui ont débordé. Des témoins et victimes indexent  un drain naturel qui n’a pas été curé par la communauté urbaine de Douala. Conséquence, «l’eau va dans tous les sens», dit ce riverain interrogé par Equinoxe télévision.  Les autorités ne sont pas étrangères aux dégâts causés par les pluies  puisqu’elles n’ont  toujours pas élaboré un plan d’urbanisation.

Inondations a Douala – 20 Juin 2015
Photo: (c) –

Le cauchemar ne fait peut-être que commencer en ce début de saison des pluies pour les populations de Douala. Elles redoutent déjà les prochaines pluies. Des informations non encore confirmées font état de décès. Il faudra cependant attendre les sapeurs pompiers principaux concernés par les opérations de sauvetage pour connaître le vrai bilan de ce mémorable 20 juin 2015.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top