Features

Inhumation d’une femme et ses sept enfants calcinés

famille_enfants_calcinee_douala_001_ns_700

C’est une foule étranglée par l’émotion qui est sortie en nombre pour assister aux obsèques de Madame Kwessik Régime et ses sept enfants. De la levée des corps à la morgue de l’hôpital Laquintinie, hier vendredi 15 mai, suivi en soirée le même vendredi de la veillée au domicile des défunts et, ce samedi 16 mai, l’inhumation au village Bana, région de l’Ouest, personne n’est resté indifférent devant les huit cercueils dans lesquelles étaient rangés, les restes des membres d’une même famille qui ont péri dans un incendie survenu  dans la nuit du mercredi 11 à jeudi 12 février 2015 au quartier Mboppi, précisément au lieu dit ancien abattoir dans la commune d’arrondissement de Douala 2e.

Les cercueils
Photo: (c) Cameroon-Info.Net

Les autorités de la ville de Douala qui s’étaient mobilisées autour de ce drame, avaient instruit l’ouverture d’une enquête pour comprendre comment huit personnes dont trois avaient dépassé l’adolescence, ont pu périr dans une maison construites en matériaux provisoires. Les résultats de cette enquête menée par la brigade de gendarmerie de Douala 2e, n’ont pas encore été publiés. Mais, une source familiale a confié que les résultats de l’enquête ont révélé qu’il s’agissait d’un incendie criminel. Soupçonné d’avoir maquillé un meurtre, des personnes proches des victimes ont été interpellées avant d’être remises en liberté. A en croire nos sources, cette affaire va jouer les prolongations après l’inhumation des victimes.

Biographie des victimes publiées par le chef de famille qui était absent de la maison la nuit du drame.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Kuessik Régine, née le 26 septembre 1979 à Bafang. Ancienne élève de l’école publique de Nkongsamba. Elle retourne à l’au-delà avec toute sa descendance laissant un veuf sans enfant.

Degoué Larissa, né en 1999. Elève en classe de 5e Anglophone au Collège Mamdom au quartier New-bell Bamiléké. c’est elle qui veillait sur ses cadets.

Akoumé Patricia, née le 07 avril 2001 à Douala. Elève au Collège Mamdom au quartier New-bell Bamiléké. Fille très battante, elle vendait à ses heures libres, de l’eau glacée pour permettre à ses parents de subvenir en partie, aux charges de la famille.

Djeussi Herman, né le 06 janvier 2003 à Douala. Premier garçon de la famille. Elève en classe de CM1 à l’école publique de Mboppi. Il avait séduit son voisinage par sa disponibilité et son assiduité…

Tchudjem Lucresse, née le 27 juillet 2006. Elève en classe de CE1 à l’école publique de Mboppi. Très attachée à ses parents.

Mbia Emilliène née le 28 janvier 2009. Elève maternelle à l’école publique de Mboppi. Elle était aussi très attachée à ses parents.

Les jumeaux Tsingue Blaise Christian et Chouango Daniel Christian arrivent au monde le 29 mars 2013 avec leur beauté admirable mais hélas c’était juste une séduction du tout puissant pour nos regards.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top