Features

Terrorisme: L’armée repousse une incursion de Boko Haram à Ngouraya (Extrême-Nord)

Fotokol-Boko-Haram - Cameroun-Mayo-Sava-libération

Aucun bilan officiel de ces affrontements n’a encore été rendu public, mais des sources sécuritaires contactées surplace par des médias locaux annoncent plusieurs morts. Des affrontements ont eu lieu dans la nuit de jeudi à ce vendredi 13 mai 2016 dans la localité de Ngouraya, dans la Région l’Extrême-Nord, entre l’armée camerounaise et des présumés membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram. Aucun bilan officiel de ces affrontements n’a encore été rendu public, «mais des sources sécuritaires contactées surplace par des médias locaux annoncent plusieurs morts», rapporte le site Investir au Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon le journaliste Guibaï Gatama, Directeur de Publication du journal L’œil du Sahel, au moins 3 membres de Boko Haram ont été tués dans la nuit d’hier à Goréa (Makary) dans des combats avec l’armée camerounaise. Malgré cette nouvelle attaque des islamistes de Boko Haram, l’on observe une accalmie sur le terrain des affrontements depuis plusieurs mois, du fait notamment de lourdes pertes infligées ces derniers mois à Boko Haram par l’armée camerounaise et ses alliés.

Pour rappel, selon les statistiques officielles, les exactions de Boko Haram au Cameroun ont déjà fait plus de 1 000 morts au Cameroun. Afin de stopper l’avancée de ces intégristes, le Gouvernement camerounais a déployé son armée depuis plusieurs mois dans la Région de l’Extrême-Nord, frontalière au Nigéria. Ces dépenses sécuritaires ont déjà englouti l’équivalent de 1 à 2% du PIB du pays, selon une récente estimation du FMI.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top