Features

Incendie : le domicile du sous-préfet réduit en cendres

flammes-catastrophe-marché-Pavillon-Pasteur-incendies-Ngaoundéré

La famille de Benoît Djopong, sous-préfet de l’arrondissement de Guider, est désormais sans domicile fixe à Guider. C’est que, dans la nuit de samedi 24 octobre à dimanche 25 octobre dernier, leur domicile a été complètement réduit en cendres. «Même pas une aiguille n’a été sauvée dans cet incendie.

C’est le vigile qui, le premier, a vu les flammes qui embrasaient le domicile. Il a alerté la famille du sous-préfet qui se trouvait à l’intérieur et celle-ci s’est sauvée sans prendre quoi que ce soit dans la maison. Le domicile est complètement réduit en cendres, » soutient Andrew Egbe, un fonctionnaire en service à la délégation départementale des Transports, voisin du Sous-préfet.

Joint au téléphone, le commandant de brigade de gendarmerie de Guider, qui a ouvert une enquête, croit savoir que le drame est survenu à la suite d’un court-circuit. En effet, dans la journée du samedi 24 octobre, l’entreprise de distribution de l’énergie électrique au Cameroun a fait savoir aux populations de la région qu’une coupure d’énergie aurait lieu, en raison des travaux d’installation d’un nouveau transformateur. Des consignes de sécurité ont également été données aux populations pour la circonstance. Selon des sources proches du dossier, ces consignes n’auraient pas été respectées par la famille du sous-préfet de Guider, en déplacement à Yaoundé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Nous sommes encore en train de mener nos enquêtes. Nous allons entendre le vigile qui a été le premier à déclarer l’incendie et tous les autres personnes qui s’y trouvaient. Pour l’instant, je ne peux pas vous en dire plus, nous y travaillons », révèle une source proche de l’enquête en cours, qui a dit ne pas pouvoir évaluer à ce jour, le niveau des dégâts causés par cet incendie. Mais un cadre de la commune de Guider affirme que l’épouse du sous-préfet a déclaré avoir perdu la somme de 8 millions de Fcfa dans cet incendie. Une déclaration que le commandant de brigade a refusé de confirmer.

Populaires cette semaine

To Top