Features

[ Images ] La demeure éternelle de Françoise Foning a Baleng

foning_derniere_demeure_baleng_cin_002_ns_600

Entamées le mercredi 18 mars 2015 par la levée du corps à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé, les obsèques de Françoise Foning ont été bouclées Samedi à Baleng, un village de la région de l’Ouest.

Dans l’enceinte de la Chefferie Johnny Baleng, c’est une foule nombreuse venue de tous les horizons, qui a assisté aux côté des personnalités, à la cérémonie d’inhumation de Françoise Foning, Maire de la Commune d’arrondissement de Douala 5eme et Présidente de la section RDPC du Wouri 5 dans la région du Littoral. L’office religieux, les témoignages, la lecture du message de condoléance du couple présidentiel  Paul et Chantal Biya, la décoration et la mise en terre ont été les articulations des obsèques officielles dans ce village qui a vu naitre l’illustre disparue il y a 66 ans.

Pendant les moments émouvants des témoignages, les enfants de la défunte ont déclaré leurs ambitions de créer une Fondation Françoise Foning «pour perpétuer le label de notre maman». Jean Nkuété, Le Secrétaire Général du RDPC, parti politique au pouvoir depuis trois décennies a rappelé la fidélité inébranlable de la défunte à son parti et de son président Paul Biya, même pendant les années de braise (1990 – 1992) quand tout le monde donnait pour mort le RDPC. «Nous saluons le dynamisme d’une militante d’exception et nous croyons qu’elle mérite une place au Panthéon des figures marquantes de la politique au Cameroun» a estimé le parton de l’administration du Rassemblement Démocratique du Peule Camerounais. L’acte ultime de cette cérémonie ouverte au public, a été effectué par le Premier ministre représentant du Chef de l’Etat.

Philémon Yang s’est incliné devant la dépouille avant d’élever Françoise Foning à la dignité de grand cordon de l’ordre du mérite camerounais à titre posthume. Le grand cordon est le grade le plus élevé de l’ordre national du mérite qui récompense «les services éminents rendus à l’Etat du Cameroun».  Après l’acte du Chef du Gouvernement, la dépouille a quitté la scène pour la mise en terre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 

Et c’est un monde trié sur le volet  qui a accompagné la Présidente honoraire des femmes chefs d’entreprises mondiales dans sa dernière demeure. Une somptueuse maison qui est sortie de terre il y a moins d’un mois. En plus d’un caveau et des chambres, cette demeure éternelle de l’ancien Député offre également un lieu de recueillement. Les «créatures» de Françoise Foning qui sont d’ailleurs très nombreuses, ont, depuis la veille de la cérémonie des obsèques officielles, fait de cette demeure un lieu de pèlerinage également.

Si tout s’est relativement bien passé à Baleng sous un ciel clément, la cérémonie des adieux à Françoise Foning a été une catastrophe sur le plan de l’organisation à Douala. La grande veillée qui a mobilisé du beau monde au stade de la Réunification de Douala a été un échec.

«Je considère pour ma part que c’est une trahison contre Foning qui a tout donné pour le RDPC dans cette ville»

a renchéri un militant du parti des flammes très choqué par ce qu’il a vécu au stade de la Réunification dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 mars 2015: éclairage insuffisant à l’intérieur du stade, les gradins et les tribunes dans le noir, sonorisation approximative, pas d’eau ni de boissons rafraîchissantes. De quoi retourner Françoise Foning dans sa tombe. Elle qui se donnait toujours sans compter pour la mobilisation et la réussite d’un événement malheureux ou heureux de ses camarades.

«Foning ne mérite pas cette méchanceté. Depuis la Maison du parti à Bonanjo, la Mairie à Bonamoussadi jusqu’ici au stade, nous les militants, n’avons reçu pas une seule goute d’eau. N’en parlons pas d’un bout de pain. Je me demande où sont passés les 400 millions qu’on dit que le Comité Central du RDPC a déloqué pour cet événement» s’interroge notre interlocuteur.

Comble de malheur, la pluie qui est tombée vers 3h  a renversé le cercueil et empêché aux artistes tels que Longué Longué, Lady Ponce, Njohreur, Bismak, Ama Pierrot de rendre un dernier hommage à leur «Maman».

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top