Features

Idriss Carlos Kameni répond à Hugo Broos, l’entraineur des Lions indomptables

Idriss-Carlos-Kameni_Hugo-Broos

En vue des matches contre la Gambie (le 3 septembre 2016) et contre le Gabon (le 6 septembre 2016) au stade omnisports de Limbé, les 23 joueurs convoqués par Hugo Broos, l’entraineur en chef de l’équipe nationale sénior de football du Cameroun, sont attendus à partir de demain dimanche 28 août 2016 pour le stage préparatoire au Centre d’Excellence de la CAF, à Mbankomo, en banlieue de Yaoundé.

Parmi les internationaux camerounais grands absents de la dernière liste du technicien belge, il y a le gardien de but Idriss Carlos Kameni. Le sociétaire de Malaga en Espagne paie ainsi le prix de son comportement lors du dernier regroupement des Lions indomptables en mai 2016 à Nantes en France. Il avait snobé Hugo Broos qui lui proposait de remplacer au pied levé le jeune gardien de but André Onana, exclu à la dernière minute pour indiscipline.

«Je reconnais que la situation était un peu désagréable pour lui, parce qu’il n’avait pas été initialement convoqué. Mais avec la suspension d’André Onana, je l’ai rappelé. Je lui ai demandé s’il était prêt à venir, parce que je sais que ce n’est pas normal d’appeler Kameni pour suppléer la défection d’un jeune joueur. Il m’a dit oui. Mais Kameni n’est jamais venu, il n’a plus jamais donné signe de vie. Je  pense qu’il aurait pu m’appeler par politesse. Je ne téléphonerai plus à Kameni» avait déclaré Hugo Broos pour expliquer pourquoi  l’ancien pensionnaire de la KSA de Douala n’a pas été convoqué.

C’était le lundi 22 aout dernier lors d’une conférence de presse organisée pour la publication de la liste des 23. Mais, le successeur de Volker Finke avait pris la peine de préciser que la porte de l’équipe nationale restait ouverte à Kameni, à condition que ce dernier manifeste lui-même le besoin de revenir.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Moins d’une semaine après cette déclaration abondamment relayée dans la presse et sur la toile, Idriss Carlos Kameni a réagi le samedi 27 août 2016 au micro de nos confrères de Radio France Internationale. «Il a dit qu’il ne m’appelait plus parce qu’il attendait que je l’appelle.  Bon,  pour l’instant, il faut laisser le temps aux gens qui sont convoqués de penser au match, c’est le plus important. Plus on évite les polémiques plus chacun est à l’aise dans sa tête et dans sa peau.  Je suis camerounais et fier de l’être, et pour la patrie, il n y a pas de discussion. Donc, on verra bien avec le temps comment les choses se feront».

Relancer sur sa disponibilité à rejouer avec l’équipe nationale, le médaillé d’or aux Jeux Olympiques 2000 n’a pas fait mystère de son envie de réintégrer la tanière des Lions indomptables. «Eh oui, c’est possible. Il n’a pas dit que la porte était fermée, on va éviter la polémique tout autour, au contraire la porte reste ouverte. Pourquoi créer de l’amalgame quand il n’y en a pas ? On laisse le temps à ceux qui iront faire le match contre la Gambie de bien le préparer, on les soutient», a conclu le gardien de but international camerounais.

Le dernier match d’Idriss Carlos Kameni avec les Lions indomptables remonte au mois de novembre 2015 contre le Niger pour le compte du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top