Features

Homosexualite : Des présumés gays lynchés par la population

Hommes-Homosexualite-camer24-Essos-Pasteur
Des présumés gays accusé de pratiqued’homosexualite pris à partie a Douala . des témoins affirment que ce douloureux épisode a laissé les populations sous le choc. Les défenseurs des Droits de l’Homme n’ont pas manqué d’exprimer leur profonde inquiétude.Rémy déclare: «C’est au quartierDeido que la scène s’est produite.ClovisDjeukam (34 ans), FrançoisNgamemoTchientcheu (37 ans) et AugustinSiéwé (42 ans), ont subi les foudres de la foule».Selon les informations à notre disposition, des gens munis de gourdins et de sabres d’abattis se sont violemment attaqués aux trois individus soupçonnés de pratiques d’homosexualite. Après la sévère correction, l’un a rendu l’âme dans un hôpital de Douala. Il s’agit d’Augustin Siéwé qui a succombé à ses blessures.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Lynché pour homosexualite

C’est l’intervention musclée de la police, qui a permis de tirer les présumés homosexuels des griffes de la foule en furie. Ce n’est pas la première fois qu’un événement de cette nature se produit en terre camerounaise. L’homosexualite est réprimandée au Cameroun à travers le Code Pénal. Les deux rescapés de ce que d’aucuns ont appelé le lynchage du siècle, Clovis Djeukam et François Tientcheu, ont été mis sous contrôle des forces de l’ordre.

Des sources policières, on nous apprend qu’une enquête préliminaire a été ouverte à cet effet. Malgré les pressions qui viennent des organisateurs dites de Défense des Droits des minorités sexuelles, la société camerounaise continue de considérer l’homosexualite comme une pratique répréhensible.

Lucien Embom

Populaires cette semaine

To Top