Features

Guibaï Gatama : «Nous n’avons reçu aucun financement occulte»

guibai-gatama-Boko Haram

Le directeur de la publication «L’Œ’oeil du Sahel» est membre du collectif «Unis pour le Cameroun», à l’initiative d’une «marche patriotique» organisée à Yaoundé le 28 février

Le Collectif «Unis pour le Cameroun», à l’initiative d’une marche patriotique organisée à Yaoundé le 28 février dernier, dément avoir reçu un quelconque financement pour l’événement, comme l’auraient laissé entendre quelques détracteurs de la marche. L’événement a réuni plusieurs camerounais samedi dernier «en solidarité aux populations de l’’Extrême Nord et à l’armée camerounaise», engagée contre Boko Haram.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Ils parlent de “financements occultes”, de “mains cachées”, sans jamais fournir la moindre preuve», ironise Guibaï Gatama, l’un des membres du Collectif, à qui il avait été attribuée l’autorisation spéciale de manifestation publique relative à cette marche.

«J’invite quiconque à brandir tout document en sa possession tendant à accréditer la thèse d’un financement occulte puisque nous n’avions rien demandé à personne», se défend-il, dans une interview accordée au quotidien Mutations ce 04 mars.

«Nous avions mis en place un mécanisme basé essentiellement sur des contributions citoyennes en nature. C’est de cette façon que nous avons collecté les gadgets distribués gratuitement le 28 février 2015», explique le DP de l’œil du Sahel concernant le mécanisme de financement.

«Pour une marche comme celle-là, relève-t-il encore, de quoi avions-nous besoin en réalité ? Pas d’une fortune ! De la confection des visuels par l’agence Iboga à la diffusion des visuels dans les médias, la communication ne nous a pas coûté un seul centime. Le boulevard du 20 mai non plus… La noria, les flyers et l’estrade nous ont été offertes. Il faut dire que les seules dépenses effectuées, entre 2,5 et 3 millions de F CFA, sont en rapport, pour l’essentiel, avec l’organisation de la conférence de presse et les réunions préparatoires. Puis, nous avons fait don de notre disponibilité à cette entreprise citoyenne», assure Guibaï Gatama .

Source link

Populaires cette semaine

To Top