Features

Guerre contre Boko Haram: le moral des troupes est bon

Beti-Assomo-Boko-Haram

Le chef d’état-major des armées, le général de corps d’armées René Claude Meka vient d’effectuer une visite d’inspection à l’Extrême-Nord. Du 23 au 25 mars 2016 dernier, le chef d’état-major (CEMA), le général de corps d’armées René Claude Meka, a effectué une visite d’inspection qui l’a conduit dans les localités de Mora, Maltam et Maga.

Il était accompagné du général de division Baba Soulé, chef d’état-major de l’armée de terre, du général de brigade Mahamat Ahmed Kotoko, commandant le Corps national des sapeurs-pompiers, sans oublier les généraux de brigade : Jacob Kodji, commandant de la RMI4 et Bouba Dobékréo, commandant du 1er secteur de la FMM. Ils sont allés au front évaluer l’état d’esprit des troupes après les multiples assauts contre les terroristes Boko Haram. De retour de cette mission, le CEMA, visiblement satisfait, a dit qu’il a rencontré des « hommes au moral haut. Ils sont déterminés à en découdre avec Boko Haram ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans ses propos après cette visite d’inspection, le CEMA n’a pas manqué de faire des remarques. Il ressort de ses propos que dès le début de la guerre contre Boko Haram, les terroristes avaient mené des actions conventionnelles. Malheureusement, pour eux, ils ont subi des défaites très importantes en matériels et en personnels. Ayant perdu la guerre conventionnelle, ils ont choisi de réagir par la terreur en procédant par des explosions au sein de la population, des assassinats ciblés, des pillages et en brûlant les habitations. « Affaibli, l’ennemi a choisi de mener des actions asymétriques. D’où la complexité de la guerre ; car dans cette option, il faut être bien renseigné et avoir le soutien de la population. Et heureusement, c’est ce qui se passe jusqu’ici », a précisé le CEMA. Le peuple camerounais à travers un élan de solidarité en faveur des soldats a réagi dans ce sens, ce qui permet de contenir l’ennemi. D’après le général de corps d’armées, René Claude Meka, cette guerre semble s’inscrire dans la durée, c’est pourquoi plusieurs perspectives sont en vue. Avant de quitter la région de l’Extrême-Nord, vendredi dernier, le CEMA a présidé une cérémonie de remise de médailles de la vaillance à l’ordre des armées à 24 personnels des forces de défense engagées dans l’opération Emergence 4.

Sources : A la une aujourd'hui

Populaires cette semaine

To Top