Features

Guerre contre Boko Haram: Les Etats-Unis envoient des troupes, la France panique

Paul_Biya_general_david_rodriguez_africom-Boko-Haram

Le Général de brigade Vincent Guionie a effectué une visite du 22 au 24 octobre 2015 au Cameroun. Il est venu confirmer la poursuite de l’appui de la coopération française.

Quelques jours après l’annonce par le Président américain Barack Obama de l’envoi  de 300 soldats et des drones dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, la France a dépêché au Cameroun, Vincent Guionie le nouveau commandant des forces françaises installées au Gabon.

«On se doute que l’arrivée de ce haut gradé français correspond à la réponse internationale a apporter à Boko Haram», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du mercredi 28 octobre 2015. Ainsi, au cours de sa visite de trois jours (du 22 au 24 octobre 2015), il a été reçu par le Ministre délégué à la Présidence de la République charge de la Défense, Joseph Beti Assomo qu’accompagnait le Général de division Pierre Samobo, major général des armées du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A en croire des sources officielles, sans faire de grandes annonces le Général français a confirmé «la poursuite de l’appui de la coopération opérationnelle française dans les domaines du renseignement, de la lutte contre les engins explosifs improvisés et de la formation». Durant son séjour il a également visité l’Ecole de guerre «fruit de la coopération Cameroun-France en matière de coopération militaire».

«Contrairement au Gabon ou stationne un important contingent militaire français, le Cameroun n’accueille, selon les accords que des conseillers militaires actifs dans le domaine de la formation», conclut le jour.

Béatrice Kazé

Populaires cette semaine

To Top