Features

Extrême-Nord: Des sacs de farine pour répondre à la grogne des Comités de Vigilance

Comité_de_vigilance_Paul_Biya_dons_du_couple_presidentiel_détournement_forces_de_défense

Mardi 10 mai 2016, plus de 300 membres du Comité de vigilance de Moskota, dans le Département du Mayo Tsanaga, étaient à la Sous-préfecture pour manifester leur colère. Les membres de ce Comité de vigilance ont estimé qu’une partie du don de Paul Biya pour les populations déplacées de l’Extrême-Nord a été distraite avant sa distribution aux concernés.

Avant de lancer leur mouvement de grève, chacun des membres du Comité de vigilance du canton Moskota avait reçu un package composé de 18 bouteilles d’eau minérale, 1 carton de savon, 2 sacs d’arachides, 2 sacs de maïs et 1 carton de boîtes de tomate. Ils ont alors jugé leur package insuffisant par rapport à ce qui a été envoyé par le Président Paul Biya.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Après le cri de colère d’hier, 264 sacs de farine ont été remis ce jour aux comités de vigilance du canton de Mozogo (264 membres). Et 300 sacs de farine et 3 sacs de mil ont été remis aux comités de vigilance du canton de Moskota (363 membres)», informe Guibaï Gatama, le Directeur de Publication de L’œil du Sahel. Une opération de rachat de la part des autorités locales. Pourtant, depuis que les comités de vigilance de l’Extrême-Nord se sont engagés dans la lutte contre la secte Boko Haram, aux côtés de l’armée camerounaise, plusieurs attentats ont été déjoués et plusieurs membres de la secte ont été neutralisés.

En rappel, en avril dernier, le Président de la République, Paul Biya, avait envoyé à l’Extrême-Nord, à travers le Ministre de l’Agriculture et du Développent Rural, un don évalué à 1,9 milliard FCFA. Le don était composé des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité, des aliments pour le bétail, des produits vétérinaires et enfin les matériels et équipements agricoles.

Onana N. Aaron

 

Populaires cette semaine

To Top