Features

Grèves : L’ambassadrice de France au Cameroun recommande la prudence

Ambassadrice de France au Cameroun-Christine Robichon

Un vent d’inquiétude a soufflé au sein de la communauté française au Cameroun, à l’annonce de la hausse des prix des hydrocarbures. Se souvenant qu’en 2008, il y a eu des émeutes de la faim consécutives à la hausse du prix du carburant à la pompe, l’ambassadrice de France au Cameroun a écrit à ses compatriotes pour leur recommander la prudence dans leurs déplacements.

Minimisant toutefois l’ampleur de la contestation suscitée par la hausse des hydrocarbures, la diplomate de France indiquait avant le 07 juillet, date préalablement annoncée pour des grèves dans divers secteurs: « à ce jour rien n’indique que le pays pourrait connaître des mouvements de cette ampleur (de 2008, ndlr). Pour autant, des appels à la grève et à manifestations sont lancés pour le lundi 7 juillet 2014».

Les Français sont donc conseillés de limiter leurs mouvements: «en particulier en véhicule, de faire preuve de vigilance, de circuler vitres fermées et portes verrouillées, d’éviter d’approcher d’un éventuel rassemblement».  Dans sa note circulaire  l’ambassadrice souligne: «Je vous recommande aussi de vous abstenir de formuler en public ou auprès d’inconnus des commentaires sur les augmentations des prix».

La France, il faut le souligner, n’a pas une très grande confiance au Cameroun et aux Camerounais. En témoignent les recommandations que l’on peut trouver dans les sites des Français de l’étranger. Au Cameroun, peut-on y lire entre autres,

«L’attention des ressortissants français est attirée sur les risques éventuels encourus suite à des contacts noués par voie de correspondance électronique (Internet) ou postale, avec certains ressortissants camerounais qui cherchent à les rencontrer afin d’obtenir différents avantages de leur interlocuteur (mariage, acquisition d’une nationalité étrangère, reconnaissance d’enfants naturels ou adultérins…), parfois en utilisant des méthodes coercitives. Des réseaux facilitent les mariages de convenance dans le seul but de contourner la réglementation sur les visas».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En ce qui concerne les risques financiers: «La plus grande prudence est recommandée en matière financière. En matière de partenariat d’affaires, bien se renseigner au préalable, notamment auprès de nos consulats et de la mission économique ; Eviter l’utilisation des cartes de crédit qui, d’une manière générale, ne sont d’ailleurs pas acceptées, sauf par les compagnies aériennes et les hôtels des chaînes internationales ; Eviter de tirer des chèques sur une banque domiciliée hors du Cameroun ; Eviter l’usage de la voie postale ordinaire pour l’envoi ou la réception de courriers bancaires ».

Soulignons que des sources signalent que le nombre de Français vivant au Cameroun a connu une baisse régulière. Ainsi, en 1995, 6 385 Français vivaient au Cameroun, contre 6 024 en 2004, soit l’une des plus fortes baisses du nombre de Français à l’étranger pour un pays.

Message de l’ambassadrice de France au Cameroun

Madame, monsieur,

Le gouvernement camerounais vient de procéder à un ajustement des prix du gaz domestique et des carburants. Il a simultanément annoncé quelques mesures destinées à atténuer les effets de ces augmentations et engagé des négociations avec les syndicats.

En 2008, la hausse des prix des carburants avait entraîné celle des denrées alimentaires. Des émeutes « dites de la faim » avaient provoqué des violences tragiques.

A ce jour rien n’indique que le pays pourrait connaître des mouvements de cette ampleur. Pour autant, des appels à la grève et à manifestations sont lancés pour le lundi 7 juillet 2014.

Je vous conseille donc de limiter vos mouvements, en particulier en véhicule, de faire preuve de vigilance, de circuler vitres fermées et portes verrouillées, d’éviter d’approcher d’un éventuel rassemblement. Je vous recommande aussi de vous abstenir de formuler en public ou auprès d’inconnus des commentaires sur les augmentations des prix.

En cas de difficulté, appelez l’ambassade/le consulat général ou les forces de l’ordre (n°1500).

Avec mes salutations distinguées.

© Edking | Le Messager

Populaires cette semaine

To Top