Features

Gouvernement « Yang III »: le temps du travail

Premier-ministre-philemon-yang-SOCACIM-ministres-Culture-artistes-retraite

L’équipe remaniée vendredi dernier et qui entre en activité lundi va s’atteler à de nombreux chantiers. Il n’y aura sans doute pas de temps à perdre pour l’équipe ministérielle que dirige le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang.

Après le réaménagement gouvernemental intervenu vendredi dernier, les Camerounais ont désormais le regard rivé sur les actions que vont mener ces hommes et femmes sur les différents chantiers de la lutte contre la pauvreté. Ainsi passé les moments d’euphorie de la promotion ou du maintien, les ministres vont se mettre au travail. Le ton sera donné sans doute dès lundi avec la valse des installations qui va commencer ce matin dans les Services du Premier ministre avec l’entrée en fonction du nouveau secrétaire général, Séraphin Magloire Fouda et de son adjoint, Pascal Nguihe Kante. Avant les nouveaux chefs de départements ministériels qui vont être installés tout de suite après, au même titre que ceux appelés à changer de portefeuille. Des cérémonies d’installation qui vont se dérouler au pas de course, si l’on se fie au programme communiqué à cet effet par les Services du Premier ministre, chef du gouvernement à qui le président de la République a renouvelé sa confiance vendredi dernier.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

S’il est apparu comme attendu aux yeux d’une certaine opinion, le réajustement gouvernemental de vendredi dernier va encore décupler les attentes des Camerounais. Eux qui expriment de nombreuses préoccupations, allant du sempiternel problème de l’emploi des jeunes aux questions de sécurité, notamment dans la partie septentrionale et à l’Est, en passant par la dotation du pays en infrastructures sociales de base diverses (routes, écoles, logements sociaux, hôpitaux…). Comment oublier dans ce registre les infrastructures sportives. Le Cameroun est à la veille de l’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football féminin, la première édition du genre que notre pays va accueillir. Alors que se profile à l’horizon celle masculine de 2019 qui reviendra dans notre pays quarante sept ans après celle de 1972. La préparation de ces importantes échéances sportives reste, en effet, un sujet de préoccupation chez tous les observateurs. Un autre point sur lequel devra donc continuer à s’atteler l’équipe conduite par Philemon Yang est la question de la sécurité au regard des menaces que la secte islamiste Boko Haram et les rebelles venus de la République centrafricaine font planer sur notre pays. L’état de grâce de l’équipe dirigée par le Premier ministre Philemon Yang n’aura donc finalement duré que le temps pour les uns et les autres de savourer cette marque de confiance du chef de l’Etat. L’heure est désormais au travail.

Jean Francis BELIBI

Populaires cette semaine

To Top